Après Qualcomm, Venkata Renduchintala arrive chez Intel au poste clef de président du groupe PC, terminaux mobiles et IoT. Un secteur sur lequel le géant de Santa Clara est concurrencé avec succès par les clients d’ARM.

Le débauchage de dirigeants de cadres est une pratique fréquente chez les fondeurs de puces. Pour relancer son activité PC, terminaux et IoT, Intel est allé chercher un haut dirigeant de Qualcomm, Venkata Renduchintala. Ancien co-président de Qualcomm CDMA Technologies, ce dernier prend la direction du groupe « Client and Internet of Things (IoT) businesses and Systems Architecture Group », pour piloter la conception et la production de puces et de produits dans ces domaines.

Ancien de Qualcomm, Venkata « Murthy » Renduchintala prend la direction du groupe Client, IoT and Systems Architecture chez Intel

Venkata « Murthy » Renduchintala devient de fait numéro deux exécutif d’Intel et pourrait reprendre une partie des responsabilités de Renee James, qui a quitté la société en juillet dernier. La question est aujourd’hui de savoir si la greffe prendra. Intel a toujours eu un peu de mal avec les apports extérieurs. D’anciens dirigeants d’Intel comme Eric Kim, qui a dirigé le groupe domotique, et Mike Bell, qui était en charge des wearables, sont arrivés avec des réputations élogieuses, mais ils n’ont jamais réussi à s’intégrer au sein de la culture Intel. Les autres divisions clefs chez Intel sont pilotées par Diane Bryant, Data Center group, et Bill Holt, Technology and Manufacturing Group.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here