Johannesburg, Nairobi, Casablanca, Abidjan, Le Caire : Les 5 villes les plus high-tech en Afrique

L’Afrique est le deuxième plus grand marché mobile au monde (après l’Asie), avec une affinité croissante pour les Smartphones. Il n’est donc pas surprenant qu’une grande partie de la croissance économique de l’Afrique provienne de l’investissement dans la technologie, avec des startups qui apparaissent dans pratiquement toutes les grandes villes.

La tendance technologique en Afrique a vu l’émergence rapide de centres technologiques, où les jeunes Africains ayant l’esprit d’entreprise peuvent apporter leurs idées d’affaires.

Sans ordre particulier, voici les cinq villes les plus avancées en Afrique qui sont à l’avant-garde de l’innovation technologique sur le continent selon : afrotribune .

Johannesburg, Afrique du Sud
Avec l’Afrique du Sud ayant l’une des industries de télécommunications les plus grandes et les plus développées en Afrique, il n’est pas surprenant que le pays possède le plus grand nombre de centres technologiques sur le continent – plus de 20.

Johannesburg continue d’être la salle des machines de l’Afrique du Sud, avec des hubs technologiques tels que JoziHub en tête du peloton. Tout Johannesburg se transforme progressivement en une ville Wi-Fi gratuite. Plus de la moitié des bibliothèques et des cliniques des sept régions de la ville bénéficient déjà d’une connexion Wi-Fi gratuite.

Nairobi, Kenya
Surnommée «la ville la plus intelligente d’Afrique», Nairobi est une terre très favorable à l’émergence de la technologie. En effet, l’économie kenyane connaît une croissance enviable au fil des ans, grâce à leur investissement dans ce domaine clé.

Le formidable succès de M-Pesa, une application mobile transformatrice pour le transfert d’argent et les services financiers, est l’avant-garde d’une histoire à succès, et a contribué à faire de Nairobi le centre technologique du continent. Le succès de M-Pesa a changé l’interaction économique au Kenya, et a conduit à la création d’une myriade de petites entreprises. En 2013, 43% du PIB du Kenya passait par M-Pesa.

La Silicon Valley d’Afrique est l’incarnation des merveilles de la technologie. La ville regorge de startups et de pôles technologiques comme iHub, qui a engendré près de 300 startups et créé plus de 2000 emplois.

Casablanca, Maroc
Depuis qu’il est devenu le premier pays d’Afrique du Nord à adopter le réseau 3G, en 2006, le Maroc n’a jamais regardé en arrière. Son industrie de haute technologie a tellement augmenté qu’elle aurait injecté plus de 500 millions de dollars dans le PIB du pays en 2015.

Avec des projets comme Casablanca Technopark, il n’est pas surprenant que la capitale économique Casablanca se transforme en un épicentre financier de l’Afrique. Lancé en 2001, Casablanca Technopark est un pôle d’activité dédié au développement des technologies de l’information au Maroc, axé principalement sur l’ingénierie logicielle, l’apprentissage en ligne et les initiatives TIC. Le cluster héberge près de 200 entreprises de TIC et a créé environ 2000 emplois.

Abidjan, Côte d’Ivoire
La Côte d’Ivoire est en train de créer des startups qui résolvent des problèmes spécifiques rencontrés par les Ivoiriens. Exemple de Qelasy, première tablette éducative en Afrique. Après avoir remarqué que des écoliers trimbalaient de lourds sacs à dos bourrés de manuels scolaires, l’entrepreneur ivoirien de 37 ans, Thierry N’Doufou, a pensé à une idée brillante pour combler le fossé numérique dans le système scolaire local.

De plus en plus de personnes commencent à utiliser Internet en Côte d’Ivoire avec des chiffres récents de 7 millions.

Le Caire, Égypte
La capitale égyptienne Le Caire, incarne tout ce qui concerne le secteur technologique égyptien, caractérisé par plus de 40% de pénétration d’Internet, 110 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles et une énorme industrie du commerce électronique qui a frôlé 50 millions de dollars en 2016.

Avec des start-ups comme Instabug – une application de rapport de bogues – qui ont pénétré la scène technologique mondiale et régionale, il est facile de voir pourquoi le pays nord-africain mérite d’être vu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici