Japon: La politique de la BoJ a créé de fortes tensions sur le marché obligataire

Date:

Le programme massif d’achat d’actifs de la Banque du Japon (BoJ) mis en place en 2013 a entraîné une forte détérioration du fonctionnement du marché obligataire, un phénomène qui s’est accentué après la mise en place de la politique de contrôle de la courbe des taux (YCC), montre vendredi une enquête de la banque centrale auprès des opérateurs du marché.

Les résultats de cette enquête soulignent que la politique monétaire ultra accommodante de la banque centrale a eu un impact sur la liquidité du marché dans la troisième économie mondiale, ce qui pourrait peser sur ses décisions futures en cas de changement d’orientation avec l’abandon attendu des taux négatifs l’an prochain.

L’enquête a été réalisée dans le cadre d’un examen approfondi de l’impact sur l’économie et les marchés financiers de la politique d’assouplissement monétaire non conventionnelle menée depuis 25 ans par la BoJ.

L’indice de transmission, mesurant la manière dont les opérateurs du marché perçoivent le fonctionnement du segment obligataire, s’est fortement dégradé, tombant à 5 points après l’adoption par la BoJ de l’assouplissement quantitatif et qualitatif (QQE) en avril 2013, alors qu’il était à 62 points avant cette mesure, précise l’enquête.

Après la mise en place des taux d’intérêt négatifs en janvier 2016 au Japon, l’indice s’est encore dégradé à -48 points, avant de plonger à -71 après l’adoption du système de contrôle de la courbe des taux qui limite la fluctuation des obligations japonaises à dix ans, peut-on lire dans l’enquête.

L’ancien gouverneur de la BoJ, Haruhiko Kuroda, a mis en oeuvre le QQE en avril 2013, afin de provoquer un sursaut et de faire sortir les Japonais de la léthargie déflationniste en faisant tourner la planche à billets, de sorte que l’inflation remonte vers l’objectif de 2% de la banque.

L’inflation dépassant désormais les 2% depuis plus d’un an, de nombreux intervenants du marché s’attendent à ce que l’actuel gouverneur de la BoJ Kazuo Ueda mette fin l’an prochain à ce programme massif de soutien monétaire.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

OPPO Reno7 : L’Expert du portrait qui capture vos différentes personnalités

En tant que première série de smartphones à se spécialiser dans la photographie de portrait, la série Reno d’OPPO a ouvert la voie à une nouvelle génération de portrait intelligent à l’aide d’une technologie révolutionnaire et des algorithmes d'intelligence artificielle.

A lire également
A lire également

Etats-Unis: La Fed s’inquiète de baisser les taux prématurément-« minutes »

La plupart des responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont exprimé en janvier leur préoccupation à l'égard du risque de baisser prématurément les taux d'intérêt, s'interrogeant sur la durée pendant laquelle les coûts d'emprunt devaient rester élevés, montrent les "minutes" publiées mercredi.

Banque mondiale : Les pays en développement devront croître « plus vite » pour rembourser leur dette

Les pays en développement vont devoir stimuler leur croissance plus rapidement pour faire face à la hausse des coûts d'emprunts, a mis en garde la Banque mondiale.

Nvidia devient le titre le plus négocié à Wall Street, devant Tesla

Nvidia est devenue l'action la plus échangée à la Bourse de New York, détrônant Tesla alors que les investisseurs renforcent leurs paris liés à l'intelligence artificielle (IA).

Etats-Unis: Croissance plus importante que prévu des prix à la production en janvier

La croissance des prix à la production (PPI) aux Etats-Unis a augmenté sur un an en janvier à un rythme plus important que prévu, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Travail.

Pétrole: L’Opep juge les perspectives à long terme solides

La décision de l'Arabie saoudite de suspendre ses projets d'expansion de ses capacités en matière de production de pétrole ne doit pas être interprétée comme les prémices d'une baisse de la demande de brut, a déclaré mardi le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Le Freedom of Mobility Forum annonce l’ouverture de son édition 2024

Le « Freedom of Mobility Forum », initié par Stellantis et animé par une tierce partie neutre, a annoncé ce jour la deuxième édition de son débat public annuel prévu le mercredi 3 avril 2024.

ESET Research au coeur d’une opération mondiale pour démanteler le Botnet Grandoreiro

ESET a contribué au projet en fournissant des analyses techniques, des informations statistiques, des noms de domaine et des adresses IP de serveur de commande et de contrôle (C&C).

Le FMI : L’économie chinoise devrait ralentir à 4,6% en 2024

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit que la croissance économique de la Chine va ralentir à 4,6% en 2024 et va encore continuer à baisser à moyen terme pour tomber à environ 3,5% en 2028, selon des projections publiées vendredi.