Chine : la puissance exportatrice affronte quelques difficultés

En 2017, la progression des exportations est revenue en territoire positif après deux années de contraction, principalement grâce au regain de dynamisme de la demande mondiale. En revanche, signe évident d’un changement structurel, la part de marché mondial de la Chine a baissé légèrement pour la 2e année consécutive ; elle atteignait 13,0% des exportations mondiales totales sur la période déc.2016-nov.2017, contre 14,0% en 2015.

Les exportations représentaient 18% du PIB chinois en 2017, contre plus de 30% dix ans auparavant, et leur croissance moyenne est passée de 30% par an en 2003-2008 à 6% en 2011-2017. Ce ralentissement a résulté de facteurs internes (hausse des coûts de production) et externes (affaiblissement tendanciel de la demande mondiale) qui devraient persister. En outre, la montée des tensions avec les Etats-Unis assombrissent les perspectives d’exportations. Les effets directs des hausses de droits de douane sur la performance macroéconomique chinoise devraient rester modérés. Néanmoins, certaines entreprises pourraient être pénalisées et les effets pourraient s’étendre à d’autres pays asiatiques à travers les chaines de valeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here