dimanche, septembre 20, 2020

Maroc : la Banque africaine de développement lance le programme Souk At-tanmia pour soutenir l’entreprenariat et le développement du secteur privé

Dans la même catégorie

Maroc: La Berd apporte son soutien aux opérateurs d’infrastructures vitales pendant la pandémie

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) apporte son soutien aux entreprises publiques afin de garantir...

Algerie – Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham : Des nouvelles mesures incitatives prévues dans la LF 2021

Le ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali Braham a affirmé mardi à Alger que la Loi des Finances (LF...

Algérie – Serbie: la coopération bilatérale économique évoquée

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham a reçu, mardi au siège de son ministère, l'ambassadeur de Serbie,...

AM Best : Le Maghreb – Une région, trois marchés de l’assurance uniques

Malgré leur proximité géographique et de nombreux points communs, les marchés de l’assurance au Maroc, en Algérie et en...

Algérie: bientôt 2 Centrales électriques solaires de 500 MW chacun

Deux nouveaux programmes de production d'électricité à base d'énergie solaire, de 500 mégawatts chacun, seront prochainement lancés et proposés...

En partenariat avec la coopération danoise (DANIDA) et le ministère de l’Économie et des Finances du Maroc, la Banque africaine de développement procèdera, le 22 avril prochain à Guelmim, au lancement national du programme Souk At-tanmia.

Cet évènement marque le tout premier partenariat de la Banque avec la Fondation régionale de l’entrepreneuriat et l’entreprise (FREE), qui va donner jour à une série de projets sélectionnés parmi près de 250 candidats.

Avec un mécanisme combinant l’accès au financement et un accompagnement ciblé, l’initiative Souk At-tanmia a pour objectif de donner un nouvel élan aux jeunes, femmes, associations, coopératives et micro-entrepreneurs pour innover, entreprendre et concrétiser leurs idées.

La spécificité de Souk At-tanmia tient au fait que le programme inclue, pour plus d’efficacité et de synergies, la mise en place d’une plateforme nationale de coordination de l’écosystème entrepreneurial. Il œuvrera également à promouvoir l’esprit d’entreprise, notamment auprès des jeunes.

Souk At-tanmia a l’ambition d’être une nouvelle forme de partenariat qui change la dynamique, modifie les paradigmes du développement pour placer l’humain au centre des priorités et des solutions.

La rencontre réunira près de 300 jeunes, issus des provinces de Guelmim, de Tan Tan, de Sidi Ifni et d’Assa-Zag, en présence de membres du gouvernement, d’autorités territoriales, de responsables d’institutions publiques en charge de l’entreprenariat et de l’emploi et de représentants de missions diplomatiques et organisations internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

GAT ASSURANCES plébiscite ses 100 meilleurs conducteurs, par l’octroi à chacun d’une carte carburant AGIL d’une valeur de 500 DT

Toujours innovante et socialement responsable par ses actions en faveur de la Prévention Routière, GAT ASSURANCES, partenaire officielle de...

Les principales Bourses européennes dans le rouge pour finir la semaine, les banques et les transports pèsent

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, pénalisées notamment par les banques et le secteur des transports et...

La Bourse de Tunis clôture la semaine du 14 Septembre en territoire négatif

Le Tunindex recule de 0,26% pour finir à 6 881,57 points. Le Tunindex 20 perd 0,40% à 2 996,74 points, Le volume drainé courant...

La Bourse de New York clôture en baisse, 3e semaine de repli pour le Nasdaq et le S&P 500

Entre prises de bénéfices et remontée des inquiétudes relatives à la pandémie de coronavirus, la Bourse de New York a fini dans le rouge...

Caixabank crée la plus grande banque d’Espagne en rachetant Bankia

Caixabank a annoncé vendredi l’acquisition de Bankia, contrôlée par l’Etat espagnol depuis son sauvetage en 2012, pour 4,3 milliards d’euros dans le cadre d’une...

Dans la même catégorie