Étiqueter:Facteurs positifs

Mauritanie : Un déficit budgétaire estimé à 0,6 % du PIB en 2017 contre 0,3 % en 2016

Après la faible croissance de 0,8 % en 2015 et 1,7 % en 2016 causée par la baisse des cours du minerai de fer, une reprise est estimée à 3,6 % en 2017. Elle devrait se consolider à 3 % en 2018 et 4,6 % en 2019 grâce à la relance du programme d’investissements publics, aux réformes structurelles, au redressement des cours des métaux,

Égypte : Le PIB au vert, soutenu par l’investissement et l’exportation

En 2016/2017, la croissance du PIB réel est estimée à 4,1 % contre 4,3 % en 2015/2016. Elle est principalement tirée par l’investissement, la consommation privée et publique, et les exportations nettes, dont la contribution est pour la première fois positive en deux ans. Elle reflète les efforts de réforme de l’État pour consolider le budget, réaliser une croissance plus inclusive et améliorer l’environnement des affaires.

Accord d’Alger en 2017 et son adoption à Vienne : le PIB Libyen au vert, soutenu par la hausse du prix du baril

Après trois années de contraction économique, la croissance du PIB devrait atteindre 55,1 % en 2017, grâce à la forte augmentation de la production pétrolière. Aggravée par le brutal déclin des cours du pétrole, la désastreuse situation sécuritaire, politique et humanitaire du pays a contracté le PIB réel de plus de 50 % en 2014, et celui-ci a continué à se contracter en 2015 et 2016, bien qu’à un rythme plus faible.

Algérie : Perspectives positives de la Banque Africain de Développement

En 2017, la croissance du PIB réel devrait descendre à 2,5 %, contre 3,3 % en 2016. Cette diminution est imputable à la baisse des investissements publics, résultant de la réduction des ressources de l’État intervenue malgré la stabilité de la croissance du secteur des hydrocarbures, où une reprise de la production est amorcée depuis 2015.

La Tunisie pourrait également toucher les dividendes de certaines réformes stratégiques adoptées depuis 2015 ?

Après deux années de stagnation (2015 et 2016) à 1%, la croissance devrait rebondir à 2,2 % en 2017, notamment grâce à sa bonne performance au troisième trimestre 2017 (1,9 % en glissement annuel). Sous réserve d’une accélération des réformes structurelles, d’une montée en puissance de l’appareil industriel pour répondre à la demande extérieure, et de l’atténuation du caractère cyclique de la croissance du secteur agricole, le PIB pourrait croître au taux de 2,8 % en 2018 et 3,5 % en 2019.

Articles recents

Bourse de Tunis : légère hausse hebdomadaire pour le Tunindex, Carthage Cement et SIPHAT en tête des hausses

La Bourse de Tunis a clôturé la semaine sur une note positive, avec le Tunindex gagnant 0,23% pour atteindre 9373,29 points. Les échanges ont été assez dynamiques, s'élevant à 6 millions de dinars tunisiens (MDT).

L’inquiétude grandit sur le marché obligataire américain face à l’envolée des déficits budgétaires

Les déficits budgétaires croissants des États-Unis suscitent des inquiétudes chez les investisseurs obligataires, qui redoutent une pression sur les prix des Treasuries et une hausse des taux d'intérêt.

Orange lance la 14ème édition du POESAM : un tremplin pour les entrepreneurs sociaux en Afrique et au Moyen-Orient

Orange donne le coup d'envoi de la 14ème édition du Prix Orange de l'Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM),

La Bourse de Tunis termine dans le vert timidement

Le marché boursier tunisien a connu une journée de cotation morose ce jeudi, clôturant sur une légère hausse de 0,14%. L'indice Tunindex a progressé de 13,51 points pour atteindre 9 352,03 points, avec un volume d'échanges modeste de 2,6 MDT.

L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

D'après les chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK), l'économie allemande n'a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d'année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

L’activité économique en zone euro accélère en mai, portée par les services et un rebond du secteur manufacturier

L'économie de la zone euro a enregistré une croissance plus rapide que prévu en mai, stimulée par une forte demande dans le secteur des services et une amélioration des perspectives dans le secteur manufacturier.

Bourse de Tunis: Performance des Sociétés Cotées au 1er Trimestre 2024

Ce nombre est ensuite passé à 71, soit 92% de la cote. Les sociétés qui n'ont pas encore publié leurs indicateurs sont : AETECH, ALKIMIA, ELECTROSTAR, GIF FILTER, MIP, et UADH.

Bayadha : L’eau potable coule enfin grâce à l’association « Un Enfant, des Sourires » et la Fondation Orange Tunisie

Un rêve devenu réalité pour les enfants de Bayadha, village situé à proximité de la frontière algérienne.

La France sous pression pour réduire son déficit : le FMI appelle à de nouveaux efforts

D'après le Fonds monétaire international (FMI), la France est en train de s'éloigner de ses objectifs de réduction du déficit public.

L’activité du secteur privé britannique ralentit en mai : croissance modérée et pression sur les prix en baisse

L'expansion de l'économie britannique a perdu de la vitesse en mai, selon les données préliminaires du Purchasing Managers' Index (PMI) publiées par S&P Global et CIPS UK ce jeudi.