Étiqueter:Indicateurs macroéconomiques

Mauritanie : Un déficit budgétaire estimé à 0,6 % du PIB en 2017 contre 0,3 % en 2016

Après la faible croissance de 0,8 % en 2015 et 1,7 % en 2016 causée par la baisse des cours du minerai de fer, une reprise est estimée à 3,6 % en 2017. Elle devrait se consolider à 3 % en 2018 et 4,6 % en 2019 grâce à la relance du programme d’investissements publics, aux réformes structurelles, au redressement des cours des métaux,

Égypte : Le PIB au vert, soutenu par l’investissement et l’exportation

En 2016/2017, la croissance du PIB réel est estimée à 4,1 % contre 4,3 % en 2015/2016. Elle est principalement tirée par l’investissement, la consommation privée et publique, et les exportations nettes, dont la contribution est pour la première fois positive en deux ans. Elle reflète les efforts de réforme de l’État pour consolider le budget, réaliser une croissance plus inclusive et améliorer l’environnement des affaires.

Accord d’Alger en 2017 et son adoption à Vienne : le PIB Libyen au vert, soutenu par la hausse du prix du baril

Après trois années de contraction économique, la croissance du PIB devrait atteindre 55,1 % en 2017, grâce à la forte augmentation de la production pétrolière. Aggravée par le brutal déclin des cours du pétrole, la désastreuse situation sécuritaire, politique et humanitaire du pays a contracté le PIB réel de plus de 50 % en 2014, et celui-ci a continué à se contracter en 2015 et 2016, bien qu’à un rythme plus faible.

Algérie : Perspectives positives de la Banque Africain de Développement

En 2017, la croissance du PIB réel devrait descendre à 2,5 %, contre 3,3 % en 2016. Cette diminution est imputable à la baisse des investissements publics, résultant de la réduction des ressources de l’État intervenue malgré la stabilité de la croissance du secteur des hydrocarbures, où une reprise de la production est amorcée depuis 2015.

La Tunisie pourrait également toucher les dividendes de certaines réformes stratégiques adoptées depuis 2015 ?

Après deux années de stagnation (2015 et 2016) à 1%, la croissance devrait rebondir à 2,2 % en 2017, notamment grâce à sa bonne performance au troisième trimestre 2017 (1,9 % en glissement annuel). Sous réserve d’une accélération des réformes structurelles, d’une montée en puissance de l’appareil industriel pour répondre à la demande extérieure, et de l’atténuation du caractère cyclique de la croissance du secteur agricole, le PIB pourrait croître au taux de 2,8 % en 2018 et 3,5 % en 2019.

Articles recents

Ferid Belhaj: La Banque mondiale poursuivra son appui au processus de réforme en Tunisie

Le Vice-président de la Banque Mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), Férid Belhaj a souligné que son institution demeure "prédisposée à continuer à jouer son rôle de partenaire de long terme auprès de la Tunisie,

La Bourse de Tunis termine la séance du mardi sur une note morose

L’indice de référence a reculé de 0,2% à 8567,2 points, dans un faible flux de 1,6MDt.

Les Bourses européennes terminent en léger rebond, Wall Street attend des indicateurs clés

Les principales Bourses européennes, hormis Londres, ont terminé en léger rebond mardi et Wall Street était en ordre dispersé en fin de matinée à New York,

Edufrance et Eduworld accréditées par l’ICEF

Dans une ambiance conviviale que s’est tenue le samedi 24 février à Tunis, la cérémonie de signature de l’accréditation par l’ICEF des organismes Edufrance et Eduworld.

L’Elysée dit que Le Qatar s’engage à investir 10 milliards d’euros dans l’économie française à l’horizon 2030

Le Qatar s'est engagé à investir 10 milliards d'euros dans des start-ups ou des fonds d'investissement français d'ici à 2030, notamment dans des secteurs comme la transition énergétique, les semi-conducteurs ou l'intelligence artificielle, annonce l'Elysée dans un communiqué.

l’Union européenne facilite les paiements instantanés en euros pour concurrencer Visa et Mastercard

Le Conseil de l'Union européenne a adopté lundi des règles visant à rendre les paiements instantanés en euros possibles à tout moment, afin d'aider les sociétés de paiement européennes à concurrencer les américaines Visa et Mastercard.

Allemagne – GfK : Le moral des consommateurs devrait demeurer faible en mars

 Le moral des consommateurs allemands devrait se stabiliser à un faible niveau en mars, les ménages étant confrontés à une grande incertitude en raison de la hausse constante des prix et de perspectives économiques moins bonnes, montre une enquête publiée mardi.

Luca de Meo : L’industrie automobile européenne ne peut plus reculer sur 2035

L'Association des constructeurs automobiles européens (Acea) n'a pas l'intention de contester la décision européenne d'interdire les moteurs thermiques en 2035 quel que soit le résultat des prochaines élections au Parlement européen, a dit lundi le président de l'Acea, Luca de Meo.

« Tunisia Low Carbon Economy 2024 » : Les premières journées tunisiennes de l’économie Bas Carbone et MACF 25-26 Septembre 2024

COP 28, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, organisée à Dubaï en décembre 2023, a été couronnée par un accord qualifié d’historique, ouvrant la voie à une transition graduelle des économies nationales vers la Neutralité Carbone, bannissant les énergies fossiles et utilisant exclusivement les énergies renouvelables.

IFC et le CBF Officiellement partenaires pour l’intégration des critères ESG dans le Secteur bancaire et financier

Cette cérémonie marque le début d'une collaboration stratégique entre le CBF et IFC pour renforcer la durabilité et la responsabilité dans le secteur bancaire et financier.