La BCE devrait relever son taux de dépôt de 50 points de base en décembre

Date:

La Banque centrale européenne devrait poursuivre le resserrement de sa politique monétaire en relevant son taux de dépôt de 50 points de base en décembre, de peur que le niveau élevé de l’inflation ne s’installe durablement alors qu’il est presque certain que l’économie européenne va entrer en récession.

Avec les perturbation des chaînes d’approvisionnement et l’augmentation des prix de l’énergie en réaction à la guerre en Ukraine, la hausse des prix à la consommation ne cesse de battre des records en zone euro. En octobre, l’indice des prix a atteint 10,6% sur un an, soit plus de cinq fois l’objectif fixé à 2% par la BCE.

Après avoir initialement affirmé que l’inflation était transitoire, la banque centrale a finalement commencé à relever ses taux en juillet, bien après plusieurs grandes institutions, pour tenter de maîtriser cette hausse des prix. Depuis, la BCE a augmenté ses taux directeurs de 200 points de base.

Lors de la réunion du 15 décembre, elle devrait procéder à une hausse de son taux de dépôt et de son taux de refinancement d’un demi-point, les portant à 2% et 2,5% respectivement, selon la médiane des estimations des 62 stratèges interrogés du 15 au 21 novembre.

Quatorze économistes ont estimé que la BCE devrait rester sur une hausse de taux de 75 points de base, comme lors des deux précédentes réunions. Trois sondés ont déclaré que la banque opterait pour une augmentation limitée à 25 points de base.

Les prochaines hausses de la BCE pourraient bien être moins importantes que les précédentes, a indiqué lundi l’économiste en chef de l’institution de Francfort, Philip Lane.

Selon l’enquête, une autre augmentation de 50 points de base devrait suivre au premier trimestre, ce qui amènerait le taux de dépôt à 2,5% et le taux refi à 3%, leurs plus hauts niveaux dans ce cycle de resserrement monétaire.

Interrogés sur les risques qui pèsent sur leurs prévisions de taux de dépôt, 18 économistes sur 22 ont déclaré que celui-ci pourrait être plus élevé que prévu. Les quatre autres personnes ont dit qu’il serait plus bas.

« Des conditions économiques plus résilientes, la persistance de l’inflation, les retombées potentielles sur les anticipations d’inflation et des pressions salariales plus durables pourraient obliger la BCE à poursuivre son resserrement monétaire plus longtemps en 2023 que ce que nous prévoyons actuellement », a déclaré Ken Wattret, économiste chez S&P Global Market Intelligence.

Les économistes ont toutefois estimé à 70% la probabilité que leurs prévisions de pic de taux de dépôt soient exactes.

Treize des 23 économistes ayant répondu à une question supplémentaire ont déclaré que l’inflation avait déjà atteint un pic et qu’elle ne devrait pas revenir à l’objectif de la BCE avant au moins 2025.

L’inflation devrait ressortir en hausse de 8,9% au prochain trimestre, contre 10,5% ce trimestre, puis ralentir progressivement. Elle devrait s’établir à 8,5% sur l’ensemble de l’année 2022, à 6,0% l’année prochaine et à 2,3% en 2024.

L’HIVER ARRIVE

De récentes enquêtes sur le secteur privé ont renforcé la conviction que l’Union européenne se dirige vers une récession cet hiver.

La médiane des réponses des économistes sur la probabilité d’une récession d’ici un an ressort à 78% – contre 70% dans l’enquête du mois dernier – les estimations s’échelonnant de 40% à 100%.

Le produit intérieur brut en zone euro devrait reculer de 0,4% ce trimestre et au premier trimestre 2023, ce qui répondrait à la définition d’une récession technique marquée par deux trimestres consécutifs de baisse.

L’économie devrait ensuite enregistrer une croissance de 0,1% au deuxième trimestre et de 0,3% sur la période juillet-septembre 2023.

En rythme annuel, le PIB devrait baisser de 0,1% l’année prochaine, puis rebondir de 1,4% en 2024, selon la médiane des réponses des 70 économistes.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

La France sous la menace d’une sanction européenne pour son déficit public excessif

La Commission européenne a acté ce mercredi 19 juin l'ouverture d'une procédure pour déficits publics excessifs à l'encontre de sept pays européens, dont la France.

L’inflation britannique redescend à 2% en mai, un soulagement pour Sunak mais peut-être trop tardif

Bonne nouvelle pour le gouvernement britannique : l'inflation a...

L’UE veut clarifier les investissements « verts » pour mieux lutter contre le « greenwashing »

La Commission européenne a présenté mardi une proposition visant à simplifier et à renforcer les règles encadrant les investissements "verts" au sein de l'Union européenne.

Christine Lagarde assure que la BCE surveille de près les marchés financiers

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a affirmé lundi que l'institution suivait attentivement l'évolution des marchés financiers, dans un contexte de pression sur la dette souveraine française suite à l'annonce d'élections législatives anticipées.

La Chine riposte à l’UE : enquête antidumping sur le porc européen

Pékin ouvre une investigation sur les importations de viande de porc en provenance de l'UE, en réponse aux droits de douane imposés par Bruxelles sur les voitures électriques chinoises.

Christine Lagarde reste muette sur les remous de la dette française, la BCE se concentre sur l’inflation

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a refusé de commenter les turbulences qui secouent les marchés financiers français suite à la dissolution de l'Assemblée nationale.

La situation politique en France inquiète, affectant les banques françaises

les actions des banques françaises ont chuté en Bourse en raison des préoccupations des investisseurs concernant la situation politique en France et la hausse rapide des coûts d'emprunt du pays après l'annonce par le président Emmanuel Macron d'élections législatives anticipées.

Inflation en France : légère révision à la baisse en mai

L'inflation en France a été légèrement révisée à la baisse pour le mois de mai, selon les chiffres définitifs publiés par l'Insee vendredi.