La BCE vise désormais un taux d’inflation de 2% à moyen terme

La Banque centrale européenne (BCE) se fixe désormais pour objectif un taux d’inflation dans la zone euro de 2% à moyen terme, a annoncé l’institution jeudi en présentant sa nouvelle stratégie.

Elle visait jusqu’à présent un taux « proche de, mais inférieur à 2% », une formulation qui donnait l’impression à certains que la BCE s’inquiétait davantage d’une croissance des prix supérieure à son objectif qu’inférieure à celui-ci.

Le Conseil des gouverneurs de la BCE estime que viser une inflation de 2% à moyen terme est le meilleur moyen pour garantir la stabilité des prix.

« Autrement dit, le Conseil des gouverneurs considère que les écarts positifs ou négatifs par rapport à l’objectif sont également indésirables », a déclaré l’institution dans son communiqué.

La banque centrale a reconnu que « des mesures de politique monétaire particulièrement vigoureuses ou ancrées dans la durée sont nécessaires pour éviter la fixation des écarts négatifs par rapport à l’objectif d’inflation, [ce qui pourrait] se traduire par une période intermédiaire d’inflation légèrement au-dessus de l’objectif ».

L’évolution de cet objectif est l’un des principaux axes de la revue stratégique menée ces derniers mois par la BCE, la première depuis 2003, que sa présidente, Christine Lagarde, détaillera lors d’une conférence de presse à 12h30 GMT.

Il entrera en vigueur lors de la prochaine réunion de politique monétaire de l’institution, prévue le 22 juillet.

Articles récents

A lire également