Les Bourses européennes résistent à la baisse de Wall Street, la livre chute à nouveau

Date:

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, mais loin de leurs plus hauts du jour avec le recul de Wall Street, les publications de résultats et les remous politiques au Royaume-Uni.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse 0,9% à 5.931,92 points. Le Footsie britannique a pris 0,12% et le Dax allemand a avancé de 0,67%.

L’indice EuroStoxx 50 a gagné 0,57%, le FTSEurofirst 300 a fini en hausse de 0,6% et le Stoxx 600 s’est octroyé 0,56%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en baisse, de 0,83% à 2,15%, après avoir bondi de plus de 2% la veille grâce à des couvertures de positions à découvert.

Ouvrant la saison des résultats, JPMorgan, Morgan Stanley, Citigroup et Wells Fargo ont fait état d’une baisse de leur bénéfice, impacté par leur activité de banques d’investissement et l’augmentation des provisions pour couvrir d’éventuels défauts de remboursement avec le ralentissement économique.

JPMorgan, première banque américaine par les actifs, a toutefois fait mieux que ce que prévoyait le marché en matière de bénéfice, ce qui lui permettait de prendre 2,38%.

De l’autre côté de l’Atlantique, l’actualité a été dominée par la situation politique et économique au Royaume-Uni, où le ministre des Finances a quitté son poste à la demande de la Première ministre.

Liz Truss a déclaré que son gouvernement avait pris la décision de renoncer à une partie des allègements fiscaux massifs contenus dans le projet de budget présenté fin septembre, qui a plongé le pays et les marchés dans la tourmente.

« Nous restons préoccupés par l’absence de clarté sur ce qui se passe exactement. Nous allons devoir garder un oeil sur ce que le nouveau Chancelier, Jeremy Hunt, dira la semaine prochaine », a déclaré Daniela Hathorn, analyste chez Capital.com.

Les marchés ont par ailleurs brièvement profité des déclarations de Vladimir Poutine, annonçant lors d’une conférence de presse qu’il n’était pas prévu de nouvelle mobilisation de réservistes, ni nécessaire de procéder à de nouvelles frappes massives sur l’Ukraine, la plupart des cibles visées ayant été atteintes selon le président russe.

CHANGES/TAUX
La livre sterling chute de 1,13% face au dollar et les rendements obligataires britanniques (« gilts ») sont en hausse, le revirement du gouvernement britannique sur une partie de son programme fiscal décevant les investisseurs qui s’attendaient à plus.

« Je pense que le marché prévoyait à ce que la quasi-totalité du mini-budget soit annulée. L’annonce d’un revirement uniquement sur l’impôt sur les sociétés, est un peu décevant », a déclaré Michael Brown chez Caxton. « Un peu de ‘acheter la rumeur, vendre la nouvelle’ entre probablement dans l’équation aussi ».

Les rendements en zone euro ont fini en hausse, autour de 2,364% le Bund allemand à dix ans et 2,963% pour son équivalent français.

Aux Etats-Unis, le rendement des bons du Trésor à dix ans gagne plus de cinq points de base à 4,0101% et l’indice dollar reprend 0,71%, soutenus par la forte probabilité que les taux de la Fed soient à nouveau relevés de trois quarts de points le mois prochain.

VALEURS
La majorité des secteurs européens ont fini en hausse, en premier lieu celui de l’immobilier (+3,61%).

Danone a pris 0,61% malgré l’annonce de son retrait du marché des produits laitiers en Russie, qui pourrait se solder par des charges de dépréciation d’un milliard d’euros.

Parmi les plus fortes baisses du Stoxx 600, le spécialiste suisse des logiciels pour le secteur bancaire Temenos a chuté de 18,94% après avoir averti sur ses résultats en soulignant que ses clients devenaient plus prudents en terme de dépenses.

PÉTROLE
Les cours du pétrole sont en baisse, les craintes de récession et la faible demande, en particulier en Chine, l’emportant sur l’une importante réduction de l’objectif de production de l’Opep+.

Le Brent recule de 2,56%, à 92,15 dollars le baril et le brut américain (West Texas Intermediate, WTI) de 3,25%, à 86,21 dollars.

LES INDICATEURS DU JOUR
Les ventes au détail aux Etats-Unis sont restées inchangées en septembre, alors que l’inflation élevée et la hausse rapide des taux a freiné la demande de biens.

Le moral des ménages s’est amélioré plus qu’attendu depuis le début du mois d’octobre, selon les résultats préliminaires de l’enquête de l’Université du Michigan.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

Bourses européennes: légère baisse dans l’attente des décisions des banquiers centraux

Les places boursières européennes ont terminé la journée de mercredi sur une note légèrement négative, à l'exception notable du FTSE 100 londonien qui a gagné 0,17%.

Tensions automobiles entre l’Europe et la Chine : vers une guerre tarifaire ?

D'après le Global Times, un quotidien chinois proche du pouvoir, les constructeurs automobiles chinois ont exhorté leur gouvernement à augmenter les droits de douane sur les voitures à essence en provenance d'Europe.

La France sous la menace d’une sanction européenne pour son déficit public excessif

La Commission européenne a acté ce mercredi 19 juin l'ouverture d'une procédure pour déficits publics excessifs à l'encontre de sept pays européens, dont la France.

L’inflation britannique redescend à 2% en mai, un soulagement pour Sunak mais peut-être trop tardif

Bonne nouvelle pour le gouvernement britannique : l'inflation a...

L’UE veut clarifier les investissements « verts » pour mieux lutter contre le « greenwashing »

La Commission européenne a présenté mardi une proposition visant à simplifier et à renforcer les règles encadrant les investissements "verts" au sein de l'Union européenne.

Christine Lagarde assure que la BCE surveille de près les marchés financiers

La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a affirmé lundi que l'institution suivait attentivement l'évolution des marchés financiers, dans un contexte de pression sur la dette souveraine française suite à l'annonce d'élections législatives anticipées.

La Chine riposte à l’UE : enquête antidumping sur le porc européen

Pékin ouvre une investigation sur les importations de viande de porc en provenance de l'UE, en réponse aux droits de douane imposés par Bruxelles sur les voitures électriques chinoises.

Christine Lagarde reste muette sur les remous de la dette française, la BCE se concentre sur l’inflation

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a refusé de commenter les turbulences qui secouent les marchés financiers français suite à la dissolution de l'Assemblée nationale.