Des centaines de poissons inertes ont été découverts, flottant à la surface de l’oued Sidi Othman à Korba Trois jours après la catastrophe écologique qui a frappé le littoral de Radés, où un nombre important de poissons morts a été rejeté par les vagues au niveau de nombreuses plages de la commune. C’est autour de l’oued Sidi Othman, de connaître le même sort. Les biologistes soupçonnent la chaleur et faible volume d’eau de l’oued d’être à l’origine de ces nouvelles hécatombes de poissons. Slaheddine Chtioui directeur régional de l’APAL à Nabeul a précisé qu’il s’agit d’une asphyxie due à un manque d’oxygène dans l’eau à cause de la faiblesse du débit ou d’une crue de l’oued, générée par les derniers orages, dont l’écoulement chargée de boue et de sable est de nature à obstruer leurs branches précisant que les opérations de ramassage des poissons morts étaient bien avancées ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here