dimanche, novembre 29, 2020

BMW s’inquiète du risque pandémique après un solide 3e trimestre, baisse du titre

Dans la même catégorie

Les milliards qui disparaissent dans les paradis fiscaux

Selon les estimations du rapport "State of Tax Justice 2020" récemment publié, le système fiscal mondial perd plus de...

Nestlé cède sa marque Yinlu à Food Wise

Nestlé a annoncé mercredi céder sa marque Yinlu, qui fabrique du lait d’arachide et du riz au lait en...

Bourses mondiales: Encore au moins six mois de hausse en vue pour les actions

Les Bourses mondiales devraient continuer de monter pendant au moins six mois encore, mais à un rythme moins soutenu,...

Le Groupe Accor anticipe une perte nette supérieure à un milliard d’euros en 2020

Le groupe Accor anticipe une perte nette supérieure à un milliard d’euros en 2020 et un recul de son...

Wall Street: La Bourse de New York recule à nouveau, plombée par les craintes économiques

La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, l’augmentation inattendue des inscriptions au chômage alimentant les inquiétudes...

BMW a annoncé mercredi une hausse de près de 10% de son bénéfice avant impôt au troisième trimestre, grâce au rebond de la demande de voitures de luxe en Chine, mais le constructeur allemand s’est déclaré préoccupé par le risque “considérable” que la pandémie fait peser en Europe et aux Etats-Unis sur son activité.

Ce message pessimiste s’est traduit par une baisse de 3% de l’action du groupe à la Bourse de Francfort vers 8h30 GMT, qui sous-performe nettement l’indice DAX. (-1,6%).

“Si la pandémie devient encore plus sérieuse et que l’économie mondiale connaît un ralentissement perceptible, l’exposition au risque pourrait être considérable, en particulier du côté de la demande”, a déclaré le constructeur automobile.

Le bénéfice trimestriel avant impôt de BMW, soutenu par une croissance des livraisons de voitures de luxe de 8,6%, a augmenté de 9,6% pour atteindre 2,46 milliards d’euros.

La marge d’exploitation (sur l’Ebit) de la division automobile a atteint 6,7% au troisième trimestre contre -10,4% au deuxième trimestre et alors qu’elle s’établissait à 6,6% au troisième trimestre de l’année dernière.

Les livraisons des véhicules de la marque BMW ont augmenté de 9,8% au troisième trimestre, principalement grâce à une progression de 31% en Chine, qui a contribué à compenser une baisse de 15,7% de la demande américaine, frappée par la pandémie de coronavirus, a déclaré le constructeur automobile.

BMW a confirmé que le groupe s’attendait à une marge d’exploitation entre zéro et 3% pour la division automobile en 2020.

Malgré une reprise de la demande sur certains marchés, les livraisons globales de véhicules haut de gamme ainsi que le bénéfice avant impôt du groupe devraient être sensiblement inférieurs à ceux de l’année dernière, a déclaré BMW.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La France met en œuvre sa taxe sur les géants du numérique

Le ministère français des Finances a annoncé mercredi avoir adressé, comme prévu, un avis d’imposition aux grandes entreprises technologiques...

INVESTMED : La Tunisie, l’Égypte et le Liban, grands bénéficiaires

La présidente de BUSINESSMED et vice-présidente pour l'internationalisation de la Confindustria, Mme Barbara Beltrame Giacomello, a lancé le kick-off officiel du projet INVESTMED le...

PLFC 2020: Une crise financière qui requiert plus qu’un simple consensus

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé, vendredi, au cours d’une plénière, l’examen du projet de Loi de Finances Complémentaire (LFC) pour l’exercice...

Le professeur Mahmoud-Sami Nabi appelle à l’élargissement de la suspension du service de la dette, aux pays à revenu intermédiaire

Adhérant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à l’élargissement de l’initiative de suspension du service de la dette (ISSD), aux pays à...

Bourses européennes: Les actions montent malgré les doutes sur les vaccins et le Brexit

Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes, Londres exceptée, progressent vendredi à mi-séance, l’approche du week-end et l’absence d’une bonne partie...

Dans la même catégorie