dimanche, mars 7, 2021

Bourse de New York: Baisse prudente à Wall Street dans l’attente d’un plan de relance

Dans la même catégorie

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

La pandémie de Covid-19 rend l’exercice de prévision économique particulièrement difficile, et ce, pour deux raisons au moins

Tout d’abord, la qualité des prévisions – soit l’erreur de prévision observée – dépend très fortement des hypothèses relatives...

Wall Street: La Bourse de New York ouvre dans le désordre, pause sur les rendements

La Bourse de New York évolue en ordre dispersé vendredi dans les premiers échanges au lendemain d'une forte baisse...

USA: Rebond des dépenses de consommation en janvier

Les dépenses de consommation des ménages aux États-Unis ont fortement rebondi en janvier, grâce à des aides financières accordées...

La Bourse de New York a ouvert mardi en léger repli, prudente face aux frictions entre les Etats-Unis et la Chine autour de TikTok et aux incertitudes sur le plan de relance.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 40,9 points, soit 0,15%, à 26.623,5 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,21% à 3 287,79 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,04% à 10.898,17 points à l’ouverture.

Démocrates et républicains vont poursuivre ce mardi à Washington leurs discussions sur une prolongation du dispositif exceptionnel d’indemnisation des chômeurs dans le cadre d’un plan de soutien à l’économie américaine face à l’épidémie liée au nouveau coronavirus.

Après plusieurs jours de négociations, les deux camps sont toujours divisés alors que les mesures dont bénéficient des millions d’Américains au chômage sont arrivées à expiration vendredi dernier.

Les investisseurs sont par ailleurs vigilants sur l’affrontement que se livrent les Etats-Unis et la Chine autour de l’application TikTok que l’administration Trump souhaite interdire, selon le fondateur de la maison-mère du réseau social chinois.

Les résultats du jour n’offrent aucun soutien aux investisseurs: l’assureur AIG et le sous-traitant aéronautique Spirit Aerosystems perdent respectivement 5,13% et 6,82% après la publication d’un bénéfice inférieur aux attentes.

Le groupe de mode Ralph Lauren lâche 6,36% après avoir vu son chiffre d’affaires trimestriel chuter de 66%, une baisse plus importante que prévu.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également