jeudi, février 25, 2021

La BCT Augmenterait Le Taux D’intérêt En 2017

Dans la même catégorie

Bourses européennes: Nouveau repli des actions, toujours des craintes sur l’inflation

Wall Street est attendue en baisse et les Bourses européennes reculent lundi à mi-séance, la hausse des rendements obligataires...

Bourse de New York: Le Dow Jones signe un nouveau record à Wall Street

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mardi, le Dow Jones étant porté vers un nouveau...

Bourse de New York: Records de clôture pour le Nasdaq et le S&P 500

La Bourse de New York a fini en hausse de 0,09% vendredi, Le Nasdaq et le S&P 500 atteignant...

Bourses européennes: Les actions repartent mais Unibail plombe le CAC

Les principales Bourses européennes sont reparties jeudi au lendemain d'une petite pause avec une exception pour le CAC 40,...

Wall Street: la Bourse de New York remonte vers ses records après une courte pause

Wall Street a ouvert en hausse jeudi pour grimper vers ses récents records, portée par un cocktail d'espoir pour...

La BCT Augmenterait Le Taux D’intérêt En 2017

Afin d’atténuer les pressions inflationnistes et limiter la dépréciation du dinar tunisien, la Banque Centrale de Tunisie (BCT) commencerait à augmenter les taux d’intérêt de 25 points de base tout au long de l’année 2017.

Des taux d’intérêt plus élevés auront un impact minimal sur la récupération de la liquidité et la croissance du crédit, selon l’analyse économique de BMI Research – Groupe Fitch.

La même source a dévoilé que les pressions inflationnistes augmenteront en Tunisie en 2017, avec des pressions croissantes sur la balance énergétique et un dinar plus faible ayant un impact sur les prix des biens de consommation importés.

Par ailleurs, une inflation moyenne de 4,4% est prévue en 2017, contre 3,8% en 2016. La composante transport, qui représente 12% du panier de l’indice des prix à la consommation (IPC), a augmenté de 2,2% en 2016 et augmentera encore en 2017, compte tenu de la reprise des prix du pétrole.

Parallèlement, les pressions sur les prix provenant des secteurs de logement et services publics, représentant une moyenne de 5,4% en 2016, resteront élevées en 2017.

Il est à noter que les efforts déployés par le gouvernement tunisien pour réduire le poids des subventions sur le budget ont entraîné une libéralisation des prix des services publics ces dernières années. Le budget 2017 prévoit des hausses de 5% des tarifs de l’électricité et 7% des prix du gaz.

D’autre part, la dépréciation du dinar tunisien par rapport à l’euro et au dollar américain continuera à gonfler le coût des biens de consommation importés.

A cet égard, la même source prévoit que la BCT commencerait à augmenter les taux d’intérêt de 25 points de base tout au long de l’année 2017.

Il est également attendu que la navigation entre les cycles divergents de la Réserve fédérale des États-Unis et de la Banque centrale européenne permettra d’atténuer certaines pressions à la baisse sur le dinar tunisien et de contenir les pressions sur les prix des biens de consommation importées, permettant par conséquence une plus grande flexibilité des taux de change.

Notons que l’agence de notation Fitch a abaissé le 3 février la note de la Tunisie de BB- à »B+ » avec perspective stable.

CGF

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

A lire également