l’Arab Tunisian Lease « ATL » poursuit son ascension avec une croissance de dividendes de 7,9%

En dépit de la conjoncture économique nationale, l’Arab Tunisian Lease a poursuivi son ascension, et a pu se distinguer de ses confrères par le meilleur rendement dividende du secteur (7,9%).

En outre, à l’issue du premier semestre de l’année 2018, l’ATL a connu une légère amélioration de son PNL qui s’est situé à 13,1 MDT. En termes de Business Plan, le management de la compagnie table sur une amélioration de 9,8% de ses revenus nets de leasing à 31,0 MDT à fin 2018 et sur un bénéfice net 2018 en croissance de 4,8% à 11,2 MDT. Par ailleurs, l’ATL a poursuivi sa politique de refinancement par le recours au marché financier à travers l’émission d’emprunts obligataires, et ce en vue de mieux diversifier ses ressources d’emprunt et surtout optimiser le coût de ses ressources d’emprunts En termes de valorisation, le titre s’échange à 7,4x son bénéfice net 2017, comparativement à un PERx sectoriel de 9,3x. De plus, le titre se traite à 1,0 ses fonds propres 2017.

Au terme du premier semestre de l’année 2018, les approbations de la compagnie de leasing ont cédé 3,1% à 204,9 MDT à fin juin 2018 contre 211,5 MDT un an plutôt. Il est important de noter que la stratégie commerciale est demeurée la même, favorisant les équipements avec carte grise (matériel roulant et BTP). À cet égard, au 30/06/2018, le secteur service et commerce représente 43.0% du total des approbations, pourchassé par le secteur BTP dont la pondération est de l’ordre de 18,7%. De leur côté, la production de l’ATL a connu une quasi-stagnation. En effet, les mises en forces ont reculé de 0,9%, s’établissant à 189,7 MDT au 30/06/2018 contre 191,4 MDT une année auparavant.

En ce qui concerne la qualité d’actifs, la compagnie détient un portefeuille clients en amélioration de 16,0% passant à 661,0 MDT cumulés au 30/06/2018 contre 569,9 MDT courant la même période 2017.

Les engagements courants ont totalisé 603,7 MDT à fin juin 2018 contre 512,3 MDT un an plutôt, soit une appréciation de 17,8%. Ces derniers représentent 90,50% du total des engagements.

S’agissant des créances classées, elles se sont chiffrées à 52,01 MDT au 30/09/2017 contre 57,2 MDT au 30/06/2018. Le taux des créances classées s’est ainsi situé à 9,5% courant le premier semestre 2018 contre 11,2% un an plutôt et 8,03% à la clôture de l’exercice 2017. Courant la même période, la société de leasing enregistre une performance de 17,2% en termes des revenus nets de leasing s’établissant à 31,8 MDT infine.

Par ailleurs, l’activité de l’ATL s’est soldée par un Produit Net de Leasing de 13,1 MDT au 30/06/2018, en évolution de 4,7% sur une année glissante. En termes de productivité, le leaseur a marqué un alourdissement de 4,9% de ses charges d’exploitation à 5,3 MDT au 30/06/2018 contre 5,1 MDT un an plus tôt.

Le coefficient d’exploitation de l’ATL s’est ainsi situé à 40,5% au 30/06/2018, soit une appréciation de 34 pbs par rapport à la même période 2017. Pour le financement de l’activité, la société a toujours fait recours au marché financier à travers l’émission d’emprunts obligataires qui représentent 58% de ses ressources à la clôture de l‘exercice 2017. La compagnie a vu sa dette augmenter de l’ordre de 19,8% durant les deux premiers trimestres de l’année 2018, pour atteindre 541,9 MDT au 30/06/2018. S’agissant des capitaux propres, ils se sont établis à 74,9 MDT à fin juin 2018 contre 70,4 MDT un an plus tôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici