lundi, mars 1, 2021

Wall Street: la Bourse de New York remonte vers ses records après une courte pause

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York ouvre dans le désordre, pause sur les rendements

La Bourse de New York évolue en ordre dispersé vendredi dans les premiers échanges au lendemain d'une forte baisse...

USA: Rebond des dépenses de consommation en janvier

Les dépenses de consommation des ménages aux États-Unis ont fortement rebondi en janvier, grâce à des aides financières accordées...

USA: Net recul des inscriptions hebdomadaires au chômage à 730.000

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué plus fortement qu'attendu aux Etats-Unis la semaine dernière, à 730.000 contre 841.000...

Merck annonce le rachat de Pandion Therapeutics pour 1,85 milliard de dollars

Merck a annoncé jeudi son intention d'acheter la société pharmaceutique Pandion Therapeutics pour environ 1,85 milliard de dollars (1,51...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Wall Street a ouvert en hausse jeudi pour grimper vers ses récents records, portée par un cocktail d’espoir pour l’économie, de résultats d’entreprises bien accueillis et de liquidité abondante.

L’indice Dow Jones gagne 35,41 points, soit 0,11%, à 31.473,21 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,28% à 3.920,69 points après quelques minutes d’échanges.

Le Nasdaq Composite prenait 0,54% à 14.084 points à l’ouverture.

Les indices avaient marqué une courte pause mercredi pour clôturer en ordre dispersé mais n’ont pas tardé à repartir de l’avant, aidés en cela par la promesse faite mercredi par le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, de maintenir une politique monétaire accommodante pour soutenir l’économie et l’emploi.

Les contrats à terme n’ont pratiquement pas bougé à l’annonce, une heure avant l’ouverture, des chiffres des inscriptions aux chômage aux Etats-Unis, qui ont légèrement baissé la semaine dernière mais restent élevés, ce qui confirme que la reprise du marché de l’emploi montre des signes de faiblesse.

Du côté des valeurs, PepsiCo perd 0,48%, sa prévision d’une croissance organique de son chiffre d’affaires cette année avec le retour de la consommation à ses niveaux d’avant la crise sanitaire n’ayant pas convaincu les investisseurs.

Tilray chute de 26,46% après une envolée de 50% mercredi avec la ruée à l’achat d’investisseurs particuliers sur des titres secteur du cannabis.

Walt Disney publiera ses résultats trimestriels après la clôture.

Articles récents

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

A lire également