Banque Centrale de Tunisie: extraits des Etats financiers de l’exercice 2020

Hausse du solde du compte central du Gouvernement

Selon les Etats Financiers de la Banque Centrale de Tunisie pour l’exercice 2020, le solde du compte central du gouvernement a sensiblement augmenté en 2020, passant de 1.306 Millions de Dinars (MD) à fin 2019, à 4.487,9 MD.

Cette rubrique renferme les soldes créditeurs des comptes en devises ou en dinars constituant des ressources disponibles pour le Trésor qu’il peut mobiliser dans le cadre de la gestion quotidienne de sa trésorerie.

Il en est ainsi, notamment, du compte courant du Trésor Tunisien (3.234,1MD) et d’autres comptes logeant les fonds provenant des crédits extérieurs destinés à l’appui budgétaire (1.133,4MD).

Cet accroissement est principalement attribuable aux facilités de crédit accordées à titre exceptionnel à l’Etat pour un montant de 2 810 MD, destinées à financer une partie du déficit budgétaire de l’année 2020 causé par les retombées de la pandémie Covid-19.

Le solde du compte courant du Trésor a été, ainsi, porté à 3.234,1MD, soit une hausse de 2.329,1 MD, par rapport à son solde un an plus tôt.

Augmentation des billets et monnaies en circulation

Les billets et monnaies en circulation ont atteint 15 749,4 MD, fin 2020, en hausse de 16,6%, par rapport à 2019, avec une part prépondérante de billets (97,4%).

Le taux d’accroissement de la circulation fiduciaire s’est accéléré, puisqu’elle n’avait progressé, entre 2018 et 2019, que de 8,5%.

Les billets de 20 dinars en circulation occupent la première place à plus de 9 410 MD, suivis des billets de 10 dinars (3 825 MD), des billets de 50 (2 059 MD) et des billets de 5 dinars (45 MD).

Pour les monnaies, les pièces de 1000 millimes en circulation sont estimées à plus de 143 MD, suivies des pièces de 5 dinars (plus de 100 MD), de 500 millimes (plus de 56 MD) et de 2 dinars (plus de 45 MD).

Avoirs en devises en hausse de 18,8%

Les avoirs en devises se sont inscrits en hausse de 3707,7 MD en s’établissant à 23430,1 MD à la clôture de l’exercice 2020 contre 19722,4 MD un an auparavant, soit une progression de 18,8%, selon les Etats financiers de la BCT pour l’exercice 2020.Cet accroissement est principalement attribuable aux ressources extérieures importantes mobilisées au courant de l’année 2020.

Les principaux tirages effectués en 2020 se présentent comme suit :

  1. 371 ,4 millions d’euros relatif au crédit FMI au titre de l’instrument de financement rapide (IFR) du 30 mars 2020, débloqué le 15 avril 2020 ;
  2. 341,8 millions de dollars relatif au crédit FMI au titre de l’Instrument de financement rapide (IFR) du 10 avril 2020, débloqué le 16 avril 2020 ;
  3. 180 millions d’euros relatif au prêt BAD dans le cadre du programme d’appui à la réponse au covid-19 ” PARISE “, débloqué le 27 novembre 2020 ;
  4. 161 millions d’euros relatif au prêt BIRD dans le cadre du programme d’appui à la politique de développement de la résilience et la relance, débloqué le 09 décembre 2020 ;
  5. 100 millions d’euros relatif au prêt KFW au titre de programme de réformes du secteur d’eau, débloqué le 28 juillet 2020 ;
  6. 59 millions de dollars au titre du prêt FMA de 14,381 M DAC dans le cadre du crédit automatique VII du 20 mai 2020, débloqué le 03 juin 2020 ;
  7. 58,9 millions de dollars au titre du prêt FMA de 23,986 M DAC dans le cadre de la facilité d’ajustement structurel VII du 29 mai 2020, débloqué le 05 juin 2020 ;
  8. 50 millions d’euros représentant la deuxième tranche du prêt AFD de 100 millions d’euros du 31 janvier 2018 dans le cadre du programme de gouvernance des entreprises publiques, débloqué le 04 juin 2020.

Au courant de l’année 2020, il a été procédé au remboursement de l’emprunt obligataire de 400 millions d’euros du 22 juin 2005, au mois de juin 2020 et de la deuxième tranche du placement privé qatari de 1 milliard de dollars pour un montant égal à 250 millions de dollars, au mois d’avril 2020.

Baisse de l’encours de l’intervention de la BCT

L’encours de l’intervention de la Banque Centrale de Tunisie sur le marché monétaire pour injecter des liquidités aux banques a clôturé l’exercice 2020, en baisse de 2685 MD ou de 29,8 %, en revenant de 8995 MD à fin 2019 à 6310 MD un an plus tard, traduisant l’atténuation des besoins des banques en liquidité.

En effet le volume global de refinancement s’est établi, en termes de moyennes annuelles, à 10205,5 MD en 2020 contre 14 662,3 MD un an plus tôt, soit une baisse de 4 456,8 MD.

Les interventions de l’Institut d’Emission ont essentiellement pris la forme d’appels d’offres à 7 jours, ayant constitué 57% de l’encours global de ces interventions à fin 2020, et dont le montant s’est établi à fin 2020, à 3 600 MD contre 7 000 MD, un an auparavant, soit une régression de 3 400 MD ou de 48,6 %.

Par ailleurs, la baisse des besoins des banques en liquidité a conduit à une sensible réduction des opérations de swap de change dont l’enveloppe moyenne s’est établie à 192,3 MD à la clôture de l’exercice en cours, contre 1258 MD un an auparavant, soit une baisse notable de 1065,7 MD.

Cette tendance a également été favorisée par la forte régression du recours des banques aux facilités de prêts à 24H qui ont reculé de 2225,7 MDT en termes de moyennes annuelles, revenant de 2689,8 MD en 2019, à seulement 464,1 MD en 2020.

Il est à noter que dans le but de soutenir les banques et les établissements financiers dans leurs efforts pour parer aux retombées de la pandémie de la COVID-19, la Banque Centrale de Tunisie a mis en place, en avril 2020, un nouvel instrument de refinancement à un (01) mois dont l’encours a atteint 557 MD à fin 2020.

Il est à signaler que le refinancement des banques se fait en contrepartie de présentation de collatéraux sous forme de bons du Trésor ou de créances courantes s’élevant respectivement, à fin décembre 2020, à 2702,3 MD et 3260,8 MD.

6,83 tonnes d’avoir en or

Les avoirs en or de la Tunisie s’élèvent à 6,83 tonnes, à fin décembre 2020, répartis entre pièces commémoratives (2,69 tonnes) et lingots (4,13 tonnes), pour une valeur globale estimée à environ 675 millions de dinars (MD), selon les Etats Financiers de la Banque Centrale de Tunisie pour l’exercice 2020.

Ces avoirs en or se sont élevés à 6,78 tonnes, à fin décembre 2019, d’une valeur estimée à environ 569 MD. L’augmentation de 105,8 MD de ces avoirs est principalement, expliquée par l’évolution du cours de l’once d’or fin.

En effet, le cours de l’once a grimpé de 1,523 dollar (soit 48,97 dollars, le gramme d’or fin), fin décembre 2019, à 1,891 dollar (soit 60,80 dollars le gramme d’or fin), un an plus tard.

Cette augmentation a compensé le fléchissement du cours de dollar par rapport au dinar qui a reculé de 4,4%, à 2,67, d’une fin d’année à l’autre. Sur les 4,13 tonnes d’or en lingots, 2,72 tonnes sont déposées à la BCT, alors que 1,4 tonne est placée à la Banque d’Angleterre.

Les avoirs en lingots d’or sont évalués au cours du marché à la fin du mois de décembre, en utilisant le fixing de Londres du matin. Vu leurs caractéristiques spécifiques, les pièces commémoratives ne font pas l’objet de réévaluation au prix du marché et demeurent valorisées au cours officiel de 0,649 dinar, pour 1 gramme d’or fin.

Il est à noter que l’augmentation de la quantité des pièces commémoratives de 45 117 grammes est exclusivement expliquée par l’intégration de 2 665 pièces en or, précédemment comptabilisées dans le compte ” valeurs en dépôt “, dans l’encaisse-or de la Banque.

Articles récents

A lire également