Festival International de Nabeul : des stars de la chanson et du 4ème Art pour enchanter population et estivants

Le rendez-vous s’approche à grands pas ! En effet, le festival international de Nabeul, tant attendu, sera inauguré le 11 juillet. La 31eme édition s’étale jusqu’au 20 aout !
Comme chaque année, un programme riche en couleurs et varié en genre a été dévoilé lors de la conférence de presse, animée mercredi dernier dans la ville hôte de l’évènement, par le directeur du festival Montassar Kacem. Une occasion pour lui de dévoiler le programme et les noms des invités de ce rendez-vous estivale. Un rendez-vous qui devient de plus en plus incontournable en été, en dépit du manque du financement !

Nonobstant, cette contrainte n’a pas découragé les organisateurs à convier de grands noms de la musique et du théâtre.

Le Directeur, lors du point d’information, citera devant la presse nationale la présence d’Amina Fakhet, Nassif Zeitoun et la programmation du spectacle Ziara de Sami Lajmi qui aura lieu au stade de Nabeul.

En ce qui concerne la cérémonie inaugurale, qui se tiendra au Théâtre de plein air de Nabeul, sera sans doute le talentueux chanteur Hassan Doss alors que Nour Chiba animera la soirée de clôture le 20 août prochain.

En outre, le conférencier cite la participation d’autres stars à l’image de Nasif Zeitoun, la diva Amina Fakhet et Hela Malki.

Le spectacle Ziara de Sami Lajmi sera présenté cette année le 28 juillet et le 17 août. L’équipe que dirige Lajmi est composée d’un collectif des près 100 artistes dont des musiciens, chanteurs et chorégraphes.

D’agissant du 4ème Art, une série de représentations sont prévues, avec la participation de Wajiha Jandoubi, Lamine Nahdi, Migalo, Jaafar Guesmi, Karim Gharbi, Salem Monsieur, Moez Toumi et le Théâtre jeune de Nabeul.

En ce qui concerne le prix fixé pour les spectacles, il varie entre 7 et 45 dinars, selon l’importance du spectacle. C’est qu’a révélé Jaleleddine Goddi, le trésorier du festival,
Il est important de dire au public que les difficultés financières du festival, dont le budget devrait se situer autour de 500.000 dinars, persistent. D’ailleurs la subvention à l’échelle régionale demeure faible et la subvention du ministère des affaires culturelles qui a passé de 15 à 50 mille dinars, est cependant encore insuffisante pour aider le festival à réaliser ses équilibres financiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici