dimanche, mars 7, 2021

FIPA: Baisse de 24,1% des investissements étrangers lors du premier trimestre 2020

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Pour le premier trimestre 2020, la Tunisie a enregistré une baisse de 24.1% des investissements étrangers, qui se situent à 461,7 millions de dinars.

En effet, les investissements du portefeuille financier (investissement en bourse) sont, ainsi, passé de 4,6 millions de dinars fin mars 2019 à 1,9 millions de dinars fin mars 2020.

Quant aux investissements directs étrangers (IDE), le total a régressé de plus de 600 millions de dinars à environ 460 millions de dinars, pour la même période.

Les secteurs de l’énergie (233 millions de dinars contre 286 millions de dinars en 2019), des industries manufacturières, 202 millions de dinars contre 258 millions de dinars, et des services, 20 millions de dinars contre 59 millions de dinars, sont les plus touchés par la baisse des investissements étrangers alors que le secteur agricole a enregistré une hausse spectaculaire, en passant de 580 mille dinars, fin mars 2019, à près de 4 millions de dinars, en 2020.

Sous couvert d’anonymat, un responsable de la FIPA a fait savoir que “cette baisse des IDE n’a rien à voir avec la propagation du coronavirus, toutefois, le manque de vision politique, dû au retard de la formation du nouveau gouvernement et le décès de l’ancien président feu Béji Caïd Essebsi, avaient des répercussions négatives”.

Le tableau ci-après affiche les variations dudit investissements pour ce qui est de la même période des années antérieures :

Mars Variation 2020 (%) /
2017 2018 2019** 2020** 2019 2018 2017
Portefeuille 11,2 6,1 4,6 1,9 -58,2% -68,8% -83,1%
IDE 440,4 559,4 603,7 459,8 -23,8% -17,8% 4,4%
Energie 246,9 252,0 286,1 232,9 -18,6% -7,6% -5,7%
Industrie 127,6 185,4 257,9 202,6 -21,5% 9,2% 58,7%
Services 65,9 116,2 59,0 20,4 -65,5% -82,5% -69,1%
Agriculture 5,74 0,58 3,9 573,5% -32,1%
Total 451,7 565,5 608,2 461,7 -24,1% -18,4% 2,2%

*MTND : Million de dinars Tunisiens

Source : A.P.I.I. – APIA – ONTT – DOUANE – BCT – DGE – CMF- BVMT
** Les données préliminaires sont assujetties à d’éventuelles modifications selon l’avancement de l’enquête réalisée par les structures concernées.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également