Groupe ATB – AFC : Le dernier TMM mensuel de janvier, s’établit à 5,53% soit en progression de 30 points

Le dernier TMM mensuel de janvier, s’établit à 5,53% soit en progression de 30 points de base par rapport à son niveau moyen du mois de décembre 2017. Cette hausse est la résultante de la modification du spread des taux de facilité permanente de crédits et de dépôts qui passe de 25 points de base à 100 points de base sans pour autant impacter le taux directeur de la BCT. Notons également que pour contenir l’inflation, la BCT a décidé de relever de 100 points de base le taux minimum de rémunération de l’épargne (TRE) pour le porter à 5% à partir du mois de janvier 2018.

MARCHÉ MONÉTAIRE DU MOIS DE JANVIER 2018

Le niveau du volume global de refinancement des banques continue son ascension malgré le plafonnement du montant de l’appel d’offres à 7 milliards de dinars. Au 07/02/2018 il a atteint 12 607 milliards de dinars.

Le volume des billets en circulation est à 11 893 millions de dinars actuellement contre 11 658 millions de dinars au début du mois de janvier.

Le Trésor a ouvert une seconde adjudication pour le mois de Janvier 2018 après une première déclarée infructueuse au début du mois. Le trésor a collecté lors de cette adjudication 190,5 Millions de dinars. Le montant global s’était élevé à 309,5 millions de dinars contre 120 millions de dinars demandé par le trésor. Le montant collecté est constitué de 70,3% de la nouvelle souche de court terme (Novembre 2021) soit 134 MDT, 25,2% de souche de long terme (Juillet 2032) soit 48 MDT et seulement 4,5% sur la nouvelle ligne de moyen terme (Juillet 2028) soit 8,5 MDT.

Les prix moyens pondérés de cette adjudication ont entraîné une légère hausse des taux :

  • Une hausse de 6,6 points de base de la souche « Juillet 2032 » par rapport au taux interpolé à la dernière adjudication, soit un taux de 7,971% .
  • Une baisse de 1 point de base de la souche « Juillet 2028 » par rapport au taux de l’adjudication du mois précédent, soit un taux de 7,603%.
  • Une hausse de 6,8 points de la souche « Novembre 2021 » par rapport au taux de l’adjudication du mois précédent, soit un taux de 6,804%.

Lors de l’adjudication du mois de Février 2018, le Trésor a collecté 96,7 Millions de dinars. Le montant global offert est de 222,2 millions de dinars contre 150 millions de dinars demandé par le trésor. La quasi-totalité du montant était collecté sur la souche de court terme (Novembre 2021) soit 88,5 MDT, 6,2 MDT sur la ligne de long terme (Juillet 2032) et seulement 2 MDT sur la souche de moyen terme (Juillet 2028).

Les prix moyens pondérés de cette adjudication ont entraîné une légère hausse de la courbe de taux sur le court et moyen terme :

  • Une baisse de 2,2 points de base de la souche « Juillet 2032 » par rapport au taux de l’adjudication du mois précédent, soit un taux de 7,949% .
  • Une hausse de 1,6 points de base de la souche « Juillet 2028 » par rapport au taux de l’adjudication du mois précédent, soit un taux de 7,619%.
  • Une hausse de 5 points de base de la souche « Novembre 2021 » par rapport au taux de l’adjudication du mois précédent, soit un taux de 6,854%.

Malgré des besoins que l’on devine important, le Trésor a timidement collecté depuis le début l’année 2018 un total de 287,2 millions de dinars à travers ses émissions de BTA, soit une enveloppe moyenne de 143,6 millions de dinars par mois. L’année dernière à la même époque il avait levé 381 millions de dinars à des taux plus bas.

Le taux actuariel du BTA 10 ans* en février 2018 a enregistré une hausse de 4 points de base par rapport à février 2017. Le taux actuariel du BTA 5 ans* en février 2018 a enregistré une baisse de 1 point de base par rapport à février 2017. La pentification de la courbe est donc entrain de s’accentuer.

La Compagnie Internationale de Leasing (CIL) a émis un emprunt obligataire d’un montant de 15 millions de dinars susceptible d’être porté à 30 millions de dinars. Il est remboursable sur cinq ans en amortissement constant et au taux fixe de 7,95%. La période de souscription s’étale du 15/01/2017 au 15/03/2018.

(*) Il s’agit de BTA fictifs de maturités fixes de 10 et 5 ans et d’un taux facial de 6%, soit des durations de 7,8 et 4,47 ans. Leurs taux actuariels sont obtenus par interpolation linéaire entre les taux de rendement actuariels annuels des 2 valeurs de BTA qui encadrent au plus proche leurs durations respectives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici