mardi, janvier 19, 2021

IACE : Plus de 50% des chefs d’entreprises ne sont pas satisfaits du dernier gouvernement

Dans la même catégorie

Total: acquisition de 20% du capital du groupe indien Adani

Total a annoncé lundi l'acquisition auprès du groupe indien Adani d'une participation minoritaire de 20% dans Adani Green Energy...

Fitch Ratings: la baisse des taux d’intérêts impacte la rentabilité des banques tunisiennes

L’agence de notation américaine Fitch Ratings a donné ses appréciations à propos des banques tunisiennes, estimant que la prolongation...

L’UIB certifiée PCI-DSS pour la 3ème année consécutive

L’Union Internationale de Banques (UIB) vient d’être certifiée, pour la troisième année consécutive, PCI - DSS (Payment Card Industry...

Technologie: plus 400 startups créés à la faveur de la Loi Startup Act

Depuis le lancement officiel du Label Startup, plus de 400 jeunes pousses ont pu accéder au système d’incitation mis...

Tunisie – L’année 2020, La balance alimentaire déficitaire de 859,4 MD

En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une hausse de 14,1%, alors que les importations ont baissé...

Plus de 50% des chefs d’entreprises ne sont pas satisfaits de la prestation du dernier gouvernement, révèle une enquête réalisée par l’Institut arabe des Chefs d’entreprises visant à évaluer le dernier gouvernement.

La publication de ce rapport coïncide mardi, avec le vote de confiance du nouveau gouvernement proposé .

D’après cette enquête menée auprès de 500 entreprises exerçant dans différents secteurs d’activités tels que le bâtiment, le commerce, l’industrie et les services, 60% des chefs d’entreprises interviewés ne sont pas satisfaits du dernier gouvernement sur le plan économique tandis que 54% des sondés se déclarent insatisfaits de ses réalisations sur le plan social.

Cette enquête, qui se penche également sur l’évaluation de la situation économique actuelle et sur l’impact de l’instabilité politique sur les activités des entreprises, a révélé également, que la situation économique actuelle est perçue comme « mauvaise » chez 90% des interviewés.

La même source ajoute que 64% des chefs d’entreprises sondés estiment que l’instabilité politique a un impact élevé sur leurs activités.

S’agissant de l’implémentation des mesures liées au plan de relance économique, l’enquête a révélé que 81,08% des chefs d’entreprises interviewés ne sont pas satisfaits de l’engagement du gouvernement à lutter contre la corruption et à rompre avec l’immunité dans ce domaine.

Environ 70,27% des interrogés se sont déclarés en outre, insatisfaits des actions gouvernementales visant à résoudre les problèmes en suspens ayant empêché la réalisation de grands projets et à activer la reprise du bassin minier.

La même source ajoute également que 75,68% des chefs d’entreprises ne sont pas satisfaits par rapport à la réduction de la bureaucratie et la à la digitalisation de l’administration.

Articles récents

Bundesbank: L’économie allemande s’expose au risque d’une rechute

L'économie allemande parvient pour l'instant à rester à flot mais elle risque un "revers de taille" si les restrictions...

Dans la même catégorie