Les innovations biomédicales obtiennent les meilleures notes dans Stars of Science

Alors que la Saison 10 de Stars of Science est arrivée à mi-parcours, les deux premières phases d’élimination ont apporté leur lot d’émotions dans l’émission de télé-réalité alliant éducation et divertissement de la Fondation du Qatar.

Les candidats Abdallah Al Sairafi, Nour Majbour, Rooda Al Qebaisi et Walid Al Banna ont réussi à atteindre l’étape de validation-clients, tandis que leurs camarades Ahmed Zahlan et Anna Malek sont eux arrivés à la fin de l’aventure de Stars of Science.

« Le monde de l’innovation captive plus que jamais les jeunes esprits « , a déclaré le juré Dr. Khalid Al-Ali. « Alors que nous célébrons une décennie d’innovation arabe, nous sommes devenus plus sélectifs et plus exigeants, et il est rassurant de voir que les deux meilleures notes obtenues jusqu’à présent ont été attribuées à des innovations biomédicales. « 

« Stars of Science a fait ses preuves en permettant à des talents exceptionnels de poursuivre leur parcours d’innovation. En combinant cela à l’expertise et au soutien que nous offrons dans l’émission, nous exigeons l’excellence à chaque étape du processus. »

Les neuf innovateurs, divisés en trois groupes, savaient bien que seules les deux innovations les plus performantes de chaque groupe pourraient accéder à l’étape suivante. Dans le cinquième épisode, Walid, Abdallah et Anna se sont lancés dans une lutte acharnée pour répondre aux pointilleuses attentes du jury.

De sa personnalité calme mais passionnée, Walid a défendu son appareil d’Analyse neuro-vasculaire de la rétine sous l’œil attentif du jury. En surveillant l’activité cérébrale des patients, cette innovation permet de prédire les signes critiques d’une attaque cérébrale récurrente. Il souligne : « Je sens que la compétition s’accélère à chaque jour, mais j’ai confiance en mon succès sur le long terme. »

Abdallah a tenu bon sous les feux des projecteurs : son système de patch de performance sportive apportera selon lui une innovation scientifique majeure au monde de l’athlétisme. Profitant à la fois aux entraîneurs personnels et aux athlètes, le système de patch de performance sportive permet de mesurer la température corporelle, la vitesse respiratoire et la fréquence cardiaque sans qu’il soit nécessaire de procéder à des examens médicaux approfondis.

De son côté, Anna – dont le siège auto intelligent utilise des capteurs intégrés pour surveiller les signes vitaux du bébé lorsqu’il est assis – a vigoureusement affronté les questions sur le nombre de capteurs fonctionnels, qui ont finalement mené à son élimination.

Lors de la seconde ronde éliminatoire, Nour, Rooda et Ahmed se sont battus contre la montre pour éviter de quitter l’aventure. Le kit de détection précoce de la maladie de Parkinson de Nour a volé la vedette lorsqu’elle a passé tous les tests haut la main, ce qui lui a valu de conserver sa place. Pleine d’ambition pour l’avenir, elle espère que son kit facile d’utilisation et rentable, sera utilisé dans les laboratoires pour faire avancer la recherche sur la maladie de Parkinson.

Conçu pour assurer une disposition efficace des sièges dans l’industrie du divertissement, le manager de sièges dynamiques pour VIP de Rooda lui a également assuré une place dans la phase suivante de la compétition. Poussée par sa volonté de fer, Rooda a une fois de plus démontré qu’elle avait le potentiel nécessaire pour révolutionner la gestion d’événements. « Stars of Science crée un espace essentiel pour aider les innovateurs à prospérer, dit-elle, et j’espère que j’inspirerai la prochaine génération de femmes arabes à réaliser qu’elles aussi peuvent réussir dans ce domaine »

Deuxième candidat à quitter l’aventure avec Anna, le détecteur de gluten sans contact d’Ahmed qui semblait de prime abord prometteur, n’a finalement pas réussi à convaincre le jury. Ces derniers ont considéré que l’appareil ne disposait pas de la précision nécessaire, Ahmed n’a donc pas décroché les notes suffisantes pour continuer l’aventure.

Le dernier épisode de la Saison 10 consacré aux prototypages sera diffusé le 3 novembre et mettra à l’honneur les candidats Sylia Khecheni, Salim Al Kaabi et Ghassan Oueidat. A l’issue de cette nouvelle ronde éliminatoire, seuls deux candidats se qualifieront pour les demi-finales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici