Le gouvernement algérien va financer 135 nouveaux projets aquacoles

Le gouvernement algérien a donné son feu vert à la réalisation de 135 nouveaux projets en aquaculture durant cette année. Les services de la direction de la Pêche et de l’Aquaculture ont reçu quelque 400 projets d’investissement dans le secteur.

Selon le directeur général de la Pêche et de l’Aquaculture au ministère algérien de l’Agriculture et de la Pêche, Taha Hamouche, quelque 135 nouveaux projets en aquaculture viennent d’être avalisés à l’échelle nationale. Intervenant cette semaine face à la presse à Mostaganem, en marge de sa visite dans des sites aquacoles de la wilaya, le responsable a confié que depuis le lancement de ce type d’investissement dans le pays, ses services ont reçu plus de 400 demandes dont 192 pour l’année en cours, preuve de l’intérêt croissant pour le secteur.

M. Hamouche a ajouté que 65 projets aquacoles sont entrés en exploitation au niveau national et 65 autres sont en cours de réalisation. Ceux-ci, a-t-il précisé, contribueront à augmenter la production nationale halieutique dans les années à venir, l’idée étant de doubler la production actuelle estimée à 10 000 tonnes par an.

Dans la wilaya de Mostaganem, les autorités algériennes ont récemment approuvé 10 nouveaux projets dans le secteur. A ceux-ci s’ajouteront 13 autres projets dont deux entrés en exploitation et 11 en phase de réalisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici