TABC organise la première édition du « Tunisian African Empowerment Forum »

Afin de promouvoir la destination Tunisie en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle pour les Africains, le TABC (Tunisia-Africa Business Council) organise la première édition du «Tunisian African Empowerment Forum» les 22 et 23 août 2017 au Palais des congrès de Tunis, et ce, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi, le ministère des affaires étrangères et l’Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie.

Cet événement vise à relancer la Tunisie en tant que destination de choix pour les Africains dans le domaine de l’enseignement supérieur et la formation professionnelle, et la consolidation des efforts du gouvernement, de la société civile, des universités et centres de formation pour atteindre cet objectif. D’ailleurs, un tel objectif et une telle démarche s’associent bien avec l’un des axes que nous préconisons, à savoir « accentuer notre intégration et l’ouverture à l’espace naturel de notre pays sur le continent Africain ».
Ainsi, la première édition aura pour objectifs d’internationaliser le savoir-faire tunisien en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, orienter et polariser les choix des étudiants et stagiaires subsahariens vers la Tunisie, développer une réciprocité de confiance entre les deux parties, développer la plateforme «www.campusifriqiya.com», ainsi que la valorisation de l’expertise tunisienne dans ce domaine.


Ce Forum sera rehaussé par la participation des ministres de l’Afrique subsaharienne, des représentants des secteurs public et privé, des associations des anciens diplômés de Tunisie, des cabinets Africains d’orientation à l’international, des directeurs de centres de formation et universités, venant de 16 pays africains, à savoir le Mali, le Cameroun, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Tchad, le Niger, le Sénégal, le Burkina Faso, le Djibouti, le Togo, le Bénin, la Guinée Conakry, la République du Centre Afrique, la République Démocratique du Congo et le Soudan.

Le slogan choisi pour l’évènement est la célèbre citation de Nelson Mandela « L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer l’Afrique ». Avec l’une des populations les plus jeunes du monde (plus de 50% des Africains ont moins de 31 ans), le besoin est énorme en éducation, enseignement supérieur et formation professionnelle. La Tunisie peut apporter sa contribution pour un meilleur accès de cette jeunesse africaine à une éducation de qualité, pour un meilleur développement du capital humain Africain.

Télécharger le programme du Forum

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here