jeudi, septembre 24, 2020

Tunisie / Afrique du Sud : pour une meilleure concertation de la communauté des hommes d’affaires

Dans la même catégorie

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19...

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Attijari Bank annonce une régression de 17,07% du bénéfice net au 30 Juin 2020

Les états financiers intermédiaires relatifs au premier semestre 2020 de la Banque Attijari de Tunisie révèlent une embellie du...

L’accès au financement constitue le principal obstacle pour 39,4% des entreprises tunisiennes

L’accès au financement est le principal obstacle au développement des entreprises en Tunisie pour 39,4% des chefs d’entreprises interrogés...

Encore plus d’avantages pour les détenteurs de la Carte Privilège Auto suite à la convention signée entre FIX’N’GO et Afrique Assistance

En ce mardi 22 septembre, au siège d’Afrique Assistance, une convention de partenariat a été signée entre FIX’N’GO, premier...

Un Conseil d’affaire conjoint entre la Tunisie et l’Afrique du sud vient de voir le jour suite à un accord entre l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) et le ministère sud-africain du Commerce et de l’industrie, a-t-on appris mercredi auprès de l’UTICA.

Aux termes de cet accord bilatéral, une mission d’homme d’affaires tunisien en Afrique du Sud sera programmée en 2019, d’après une déclaration conjointe de MM. Abdessalem Al-Wad et Bulelani Magwanishe, respectivement membre du bureau national de l’UTICA et vice-ministre sud-africain du commerce et de l’industrie.

“Ma visite en Tunisie vise à renforcer la coopération bilatérale dans les différents domaines”, a dit M. Magwanishe, soulignant l’importance de la coopération entre les secteurs privés des deux pays avant d’insister sur les réels potentiels de cette coopération.

Au cours de cette réunion, les deux parties ont abordé les domaines d’activités économiques et commerciaux qui pourront motiver le partenariat entre la Tunisie et l’Afrique du Sud, tout en mettant l’accent sur les opportunités d’investissement.

Pour Bassem Loukil, président du Conseil des affaires tuniso-africaines, “les entreprises tunisiennes et sud-africaines ont la possibilité d’explorer, main dans la main, des potentiels comme l’automobile, les industries pharmaceutiques, l’agriculture outre le tourisme”.

“Nous focalisons, certes, sur le commerce et les investissements intra-africains, sans oublier l’assistance aux entreprises africaines afin d’étendre leur marché en Europe”, a déclaré le chef du Conseil des affaires tuniso-africaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Hyundai en discussion avec l’UE sur le rachat de Daewoo

Hyundai Heavy Industries, numéro un de la construction navale, est en pourparlers avec les autorités européennes de la concurrence, auxquelles elles pourraient faire des...

Le budget allemand approuvé pour 2021 prévoit un endettement net frôlant les 100 milliards d’euros

Le gouvernement allemand a approuvé mercredi le projet de budget 2021 présenté par le ministre des Finances Olaf Scholz qui prévoit une nouvelle dette...

Attijari Bank annonce une régression de 17,07% du bénéfice net au 30 Juin 2020

Les états financiers intermédiaires relatifs au premier semestre 2020 de la Banque Attijari de Tunisie révèlent une embellie du chiffre d’affaires de 3,8% en...

L’accès au financement constitue le principal obstacle pour 39,4% des entreprises tunisiennes

L’accès au financement est le principal obstacle au développement des entreprises en Tunisie pour 39,4% des chefs d’entreprises interrogés dans le cadre d’une enquête...

Dans la même catégorie