Tunisie: le Conseil de l’Union européenne prolonge le gel des avoirs de 48 personnes pour un an

Les sanctions ont été introduites initialement le 31 janvier 2011, contre l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali, sa femme et 46 autres personnes

le Conseil a prolongé jusqu’au 31 janvier 2018 le gel des avoirs de 48 personnes considérées comme responsables du détournement de fonds publics tunisiens et de personnes et entités qui leur sont associées.

Le Conseil a jugé que le détournement de fonds publics prive le peuple tunisien des avantages du développement durable de son économie

Le Conseil a jugé que le détournement de fonds publics prive le peuple tunisien des avantages du développement durable de son économie et de sa société et compromet l’évolution démocratique du pays. Ces mesures restrictives de gels des avoirs ont été reconduites chaque année depuis 2011.

La décision sera publiée au Journal officiel de l’UE le 28 janvier 2017. Elle a été adoptée sans débat par le Conseil des ministres réunis en formation « Affaires économique et financières ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici