Accord sur la taxe numérique entre Etats-Unis, France, Italie, Espagne, Autriche et Royaume-Uni

Les Etats-Unis ont accepté jeudi de supprimer des mesures de sanctions commerciales qu’ils avaient brandies contre plusieurs pays ayant décidé d’imposer des taxes sur les services numériques, visant notamment les géants américains du secteur, ont annoncé les parties prenantes à l’accord.

Ces mesures de rétorsion avaient été suspendues par l’administration de Joe Biden pour laisser une chance aux négociations sur une réforme mondiale de la fiscalité, qui ont abouti à un accord international ce mois-ci.

« En soutien de cet accord, l’Autriche, la France, l’Italie, l’Espagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont annoncé aujourd’hui les termes d’un accord de transition des taxes sur les services numériques existantes vers une nouvelle solution multilatérale », a déclaré le ministère français de l’Economie et des Finances dans un communiqué.

Articles récents

A lire également