jeudi, janvier 21, 2021

EMA: Les données des vaccins de Pfizer/BioNTeh et Moderna sont solides

Dans la même catégorie

La Banque du Canada attend une amélioration après un premier trimestre difficile

L'arrivée des vaccins contre le COVID-19 et les soutiens monétaires et budgétaires permettent d'espérer une amélioration de la conjoncture...

L’inflation dans la zone euro confirmée à -0,3% sur un an en décembre

L'inflation dans la zone euro est restée négative en rythme annuel en décembre, en raison principalement de la baisse...

Les Bourses européennes montent après des records à Wall Street

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi et Wall Street a inscrit de nouveaux records juste avant la...

Banque Mondiale: La pandémie responsable de la hausse de l’extrême pauvreté

Actualisation des estimations de l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la pauvreté : retour sur 2020 et perspectives...

Les Bourses européennes ont fini en léger repli malgré les gains de Wall Street

Les Bourses européennes ont fini en baisse modérée mardi en dépit de la progression de Wall Street, indifférentes aux...

Les données soumises à l’Agence européenne des médicaments (EMA) par d’une part les laboratoires Pfizer et BioNTech et d’autre part le groupe américain Moderna pour leurs candidats vaccins contre le coronavirus sont “très solides”, a déclaré jeudi la directrice générale de l’EMA.

“Nous avons un ensemble de données sur plus de 30.000 candidats qui ont participé à des essais cliniques. Cela nous donne un ensemble de données très solide sur lesquelles prendre une décision aussi bien en termes de sécurité que d’efficacité”, a déclaré Emer Cooke lors d’une réunion d’une commission au Parlement européen.

“Nous ne pouvons pas garantir un avis favorable”, a-t-elle cependant ajouté.

L’EMA devrait achever ses examens sur le candidat vaccin de Pfizer/BioNTech d’ici le 29 décembre et sur celui de Moderna d’ici le 12 janvier.

La Grande-Bretagne a lancé cette semaine une campagne de vaccination contre le COVID-19 en ayant recours au vaccin du laboratoire américain Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech, après son homologation par l’agence britannique des médicaments.

Articles récents

La Banque du Canada attend une amélioration après un premier trimestre difficile

L'arrivée des vaccins contre le COVID-19 et les soutiens monétaires et budgétaires permettent d'espérer une amélioration de la conjoncture...

Dans la même catégorie