mercredi, octobre 28, 2020

La Bourse de New York en pause avant le premier débat Trump-Biden

Dans la même catégorie

Économie mondiale: Les investissements directs étrangers mondiaux ont chuté de près de moitié au 1er semestre

Les investissements directs étrangers (IDE) mondiaux ont plongé de 49% sur un an au cours du premier semestre 2020...

Inauguration du plus grand salon numérique pour le monde écologique : du 3 au 15 novembre, en ligne, ecomondo et key energy 2020

L’ordonnance italienne d’hier interdit les salons en présence physique. IEG revoit entièrement les deux événements sur la plateforme numérique...

Le gouverneur de la BPC, Yi Gang: La Chine cherchera à améliorer la flexibilité du yuan

La Chine cherchera à améliorer la flexibilité du yuan, et réduira les restrictions sur son utilisation transfrontalière, a déclaré...

La Bourse de New York finit la semaine sans tendance et dans l’incertitude

La Bourse de New York a fini sans grande tendance vendredi, les prises d’initiatives ayant été limitées par l’absence...

Daimler relève ses prévisions de bénéfice 2020

Daimler a relevé vendredi ses perspectives de bénéfice pour 2020, stimulées par la forte demande pour ses voitures Mercedes-Benz...

La Bourse de New York a ouvert quasiment à l’équilibre mardi, les investisseurs préférant rester prudents quelques heures avant le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden en vue de l’élection présidentielle du 3 novembre aux Etats-Unis.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 38,73 points, soit 0,14%, à 27.545,33 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, prend 0,01% à 3.351,92 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,01% à 11.116,79 points à l’ouverture.

Un sondage Reuters/Ipsos publié vendredi indique que Joe Biden est en tête dans les intentions de vote au niveau national mais que son avance sur Donald Trump est plus courte dans les États clés susceptibles de faire basculer l’élection.

Beaucoup d’investisseurs considèrent qu’une victoire de l’ancien vice-président de Barack Obama augmenterait les chances d’une nouvelle relance budgétaire pour contrer les dommages économiques causés par la pandémie de COVID-19.

“Un changement potentiel de politique budgétaire pourrait vraiment avoir un impact significatif sur le marché boursier”, observe Thomas Hayes chez Great Hill Capital LLC.

Aux valeurs, Fitbit, spécialiste des objets connectés pour le sport, prend 4,56% grâce à une information Reuters selon laquelle l’Union européenne est sur le point d’approuver son rachat par Google, du groupe Alphabet (+0,43%), pour 2,1 milliards de dollars (1,79 milliard d’euros) en échange de concessions en matière de concurrence.

Articles récents

Bourse de Tunis : Régression de 31,2% du résultat global des sociétés cotées au premier semestre

Le résultat semestriel global au titre du premier semestre 2020, des sociétés cotées affiche une régression de 31,2% par...

L’ancien ministre Kamel Ben Naceur récompensé aux SPE technical awards

L'ancien ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, Kamel Ben Naceur, a décroché le prix de la durabilité et de l'intendance dans l'industrie...

Tarek Cherif : «Le pays a besoin d’une LF 2021 beaucoup plus audacieuse qui accorde à l’investissement et à l’exportation, l’intérêt nécessaire»

«Le pays a besoin d’une Loi de Finances 2021, beaucoup plus audacieuse qui accorde à l’investissement et à l’exportation, l’intérêt nécessaire, préserve les entreprises...

Mohamed Fadhel Kraiem: Les cahiers de charge de la technologie 5G seront préparés en 2021

Le ministère des Technologies de la communication et de l’économie numérique compte préparer les cahiers de charge relatifs à l’utilisation de la technologie 5G,...

Économie mondiale: Les investissements directs étrangers mondiaux ont chuté de près de moitié au 1er semestre

Les investissements directs étrangers (IDE) mondiaux ont plongé de 49% sur un an au cours du premier semestre 2020 et leur chute pourrait atteindre...

Dans la même catégorie