Algérie: Le ministre des Finances Benabderrahmane nommé Premier ministre

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a nommé mercredi le ministre des Finances Ayman Benabderrahmane au poste de Premier ministre et lui a demandé de former un nouveau gouvernement.

La présidence a annoncé sa nomination pour remplacer Abdelaziz Djerad, qui a démissionné la semaine dernière à la suite des élections législatives du 12 juin.

L’Algérie, membre de l’Opep, est confrontée à une baisse de ses revenus pétroliers et gaziers, principale source de financement de l’Etat, qui entraîne un déficit commercial croissant.

La crise s’est encore aggravée avec la pandémie de coronavirus, obligeant le gouvernement à retarder plusieurs projets d’investissement prévus dans divers secteurs.

Le pays de 45 millions d’habitants n’a pas encore réussi à diversifier son économie en dehors du pétrole et du gaz, malgré les tentatives de développement du secteur non énergétique.

Elu en décembre 2019, Abdelmadjid Tebboune a promis à plusieurs reprises de mener des réformes politiques et économiques en réponse aux manifestations de masse exigeant le départ de l’élite au pouvoir qui ont contraint son prédécesseur Abdelaziz Bouteflika à démissionner en avril 2019.

Articles récents

A lire également