lundi, septembre 21, 2020

Maroc: La BERD investit 55 millions de dirhams dans le secteur de l’huile d’olive

Dans la même catégorie

Maroc: La Berd apporte son soutien aux opérateurs d’infrastructures vitales pendant la pandémie

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) apporte son soutien aux entreprises publiques afin de garantir...

Algerie – Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham : Des nouvelles mesures incitatives prévues dans la LF 2021

Le ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali Braham a affirmé mardi à Alger que la Loi des Finances (LF...

Algérie – Serbie: la coopération bilatérale économique évoquée

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham a reçu, mardi au siège de son ministère, l'ambassadeur de Serbie,...

AM Best : Le Maghreb – Une région, trois marchés de l’assurance uniques

Malgré leur proximité géographique et de nombreux points communs, les marchés de l’assurance au Maroc, en Algérie et en...

Algérie: bientôt 2 Centrales électriques solaires de 500 MW chacun

Deux nouveaux programmes de production d'électricité à base d'énergie solaire, de 500 mégawatts chacun, seront prochainement lancés et proposés...

Dans un contexte mondial où la crise sanitaire met en péril l’économie, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), décide de faire son premier investissement dans le secteur de l’huile d’olive au Maroc. Cette dernière contribue au développement dudit secteur avec un prêt de 55 millions de dirhams.

Le prêt de la BERD sera alloué aux filiales d’Al Dahra Holding Maroc, Al Dahra Morocco Factories (ADFAC) et Al Dahra Morocco (ADMO), et financera la construction et la mise en service d’une nouvelle huilerie d’olive dans la région de Fès-Meknès, indique la Banque dans un communiqué. Cet investissement permettra à Al Dahra de tirer parti de ses exploitations oléicoles existantes dans la région de Fès-Meknès et agrégera d’autres oléiculteurs de la région pour commencer à produire de l’huile d’olive, en ciblant les marchés locaux et d’exportation sous la marque «Oliva».

Bien que les performances à l’exportation de l’huile d’olive au Maroc soient loin d’être satisfaisantes, le Royaume demeure parmi les plus grands producteurs de ce produit au monde. Ainsi, au cours des cinq dernières années, la BERD, en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et d’autres parties prenantes, a mis en œuvre un certain nombre d’actions, notamment des ateliers et des programmes de formation, pour accroître la compétitivité du secteur de l’huile d’olive en améliorant l’efficacité, la qualité des produits et en élevant les compétences et les normes tout au long de la chaîne de valeur de l’huile d’olive marocaine.

Pour rappel, la production d’huile d’olives s’est établie en 2019 à 200.000 tonnes contre 140.000 pour la saison 2017-2018, soit une augmentation de 43%. Cependant, pour des raisons qualitatives, son offre à l’export reste relativement faible par rapport à ses principaux concurrents, notamment, l’Espagne, l’Italie et la Tunisie

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

GAT ASSURANCES plébiscite ses 100 meilleurs conducteurs, par l’octroi à chacun d’une carte carburant AGIL d’une valeur de 500 DT

Toujours innovante et socialement responsable par ses actions en faveur de la Prévention Routière, GAT ASSURANCES, partenaire officielle de...

Les principales Bourses européennes dans le rouge pour finir la semaine, les banques et les transports pèsent

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, pénalisées notamment par les banques et le secteur des transports et...

La Bourse de Tunis clôture la semaine du 14 Septembre en territoire négatif

Le Tunindex recule de 0,26% pour finir à 6 881,57 points. Le Tunindex 20 perd 0,40% à 2 996,74 points, Le volume drainé courant...

La Bourse de New York clôture en baisse, 3e semaine de repli pour le Nasdaq et le S&P 500

Entre prises de bénéfices et remontée des inquiétudes relatives à la pandémie de coronavirus, la Bourse de New York a fini dans le rouge...

Caixabank crée la plus grande banque d’Espagne en rachetant Bankia

Caixabank a annoncé vendredi l’acquisition de Bankia, contrôlée par l’Etat espagnol depuis son sauvetage en 2012, pour 4,3 milliards d’euros dans le cadre d’une...

Dans la même catégorie