Maroc: le premier TGV inauguré à Tanger par Mohamed VI et Emmanuel Macron

Le Président de la République Française, Emmanuel Macron, est arrivé, jeudi après-midi à Tanger, pour une visite de travail au Maroc, à l’occasion de l’inauguration de la ligne de train à grande vitesse Tanger – Casablanca.

À l’entrée du Salon Royal de l’aéroport Ibn Battouta de Tanger, le Chef de l’Etat français a été accueilli par SM le Roi Mohammed VI. Les deux chefs d’Etat ont eu ensuite des entretiens en tête-à-tête.

Une grande cérémonie entourée par des mesures de sécurité maximales, comme pour tous les événements royaux, a été organisée dans l’immense gare rénovée de Tanger, grand hub maritime entre l’Afrique et l’Europe, avant le départ du convoi officiel jusqu’à Rabat, la capitale administrative.

Les patrons des entreprises françaises ayant participé à la réalisation de cette Ligne à grande vitesse (LGV) accompagneront le chef de l’État français dans son voyage. Il s’agit des présidents d’Alstom, du consortium Ansaldo-Ineo Cegelec, du consortium Colas Rail-Egis Rail et de la SNCF.

Considérée comme une vitrine de la modernisation du royaume, la ligne Tanger-Casablanca, d’une longueur totale de 350 km, reliera les deux régions les plus dynamiques du royaume en 2h10 au lieu de 4h45 actuellement.

“On a voulu faire de ce projet une vitrine de la modernisation du pays: c’est donc un challenge qu’il va falloir et savoir relever”, relève le quotidien “Les Ecos” dans un éditorial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici