mercredi, janvier 27, 2021

un bon premier semestre pour attijariwafa bank

Dans la même catégorie

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Porsche Middle East and Africa signe son meilleur troisième trimestre sur ces 5 dernières années

Fort d’une solide croissance de 5 %, Porsche Middle East and Africa FZE (PME) n’a jamais réalisé un si...

Le groupe Attijariwafa bank a clôturé son premier semestre 2017 sur une hausse de ses indicateurs commerciaux et de rentabilité, avec notamment des bénéfices qui atteignent 2,6 milliards de dirhams.

La reprise du marché des crédits et la baisse du coût du risque boostent les performances financières et opérationnelles du groupe Attijariwafa bank au titre du premier semestre 2017.

A fin juin dernier, son produit net bancaire s’établit à 10,5 milliards de dirhams, en hausse de 4,1% comparativement à fin juin 2016. Cette croissance tient compte d’une progression de 7,3% de la marge d’intérêt à 6,2 milliards de dirhams et de 3,6% de la marge sur commissions à 2,2 milliards de dirhams. En revanche, le groupe enregistre une baisse de 3% sur son résultat des activités de marché, vraisemblablement impacté par des conditions de taux moins avantageuses sur le marché obligataire.

Durant ce semestre, le groupe bancaire a fait croître son encours net des crédits de 3,8% comparativement à son niveau à fin 2016. En parallèle, les dépôts de la clientèle ont augmenté de 7,2%.

Dans ce contexte, le groupe Attijariwafa bank affiche à fin juin 2017 un résultat net part de groupe (RNPG) de 2,6 milliards de dirhams, en hausse de 5,4%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Les principales Bourses européennes en baisse avant la Fed, sauf le CAC, grâce à LVMH et Unibail

Les principales Bourses européennes évoluent en ordre dispersé en début de séance mercredi, la prudence s'imposant avant les annonces...

A lire également