Un look de rockeuse, des parades délirantes, des va-et-vient incontrôlables, Najet Attia a inauguré hier le festival d’été de Nabeul. Souriante et radieuse, elle a assuré son show devant un auditoire émerveillé. Par son charisme, son énergie et la qualité de sa prestation scénique, l’artiste a rapidement conquis le public. Un public qui lui a réservé un standing ovation à l’issue d’un concert exceptionnel. Accompagnée de 10 musiciens, elle a ébloui le public par sa voix douce, son timbre particulier et sa sensibilité. Najet qui possède un talent remarquable pour la scène, a démontré l’étendue de son jeu.. Pratiquement à chaque chanson, elle fait participer le public. Elle y mettait toute son énergie et toute sa sensibilité.. Aussi, était-ce avec une aisance et un entrain remarquables qu’elle a gratifié l’assistance de ses grands succès. Tout le monde a découvert ce soir une chanteuse apaisée et épanouie. Ses tubes « Milalek » « Ghoulebta » qui suivent suscitent au début de la soirée un grand engouement que la chanteuse et l’orchestre vont décupler en se lançant dans une musique plus enjouée, et plus rythmée. Trois générations étaient là. Vieux, adultes et jeunes s’offraient une soirée de bonheur.

Najet-Attia-enflamme-le-théâtre-de-Nabeul
Najet Attia – Festival de Nabeul 2015

D’ailleurs Najet a tenu à saluer ces enfants nombreux qui constitueraient dorénavant ses fans. Derrière cette star, beaucoup de jeu, des rires, de la joie. Elle a multiplié ce soir les prouesses en interprétant des œuvres d’Oum Kalthoum. Le ton est donné, l’heure est au partage. Les cœurs s’ouvrent, les sourires s’affichent sur les visages. Communion immédiate et bouleversante. Visiblement touchée, elle invite à la fête et insuffle à la scène une énergie débordante. Il y avait de quoi puisque Najet rythme ses paroles. Le public l’accompagnait à chaque instant. Même hommes et dames d’un âge certain ont vibré et dansé sans trêve et sans répit sur tous les rythmes. Vêtue en vert, elle a tenu à emballer le public. Sa voix a éclaté lorsqu’elle a interprété sa chanson « Maa Ani Sebtou ». Son concert évoluait rapidement. Accompagnée par le grand maestro Mohamed Lassoued et son orchestre, Najet ne laissait de temps ni à l’ennui ni à la répétition. Elle changeait souvent de répertoire, de langue, se jouait des rythmes, refusait la monotonie. Elle s’amuse sur scène en chantant des œuvres bien connues de son dernier CD « Tkoul mini »C’est tout ce qu’elle aime faire, se divertir elle-même et régaler son public « Vous êtes formidables, je suis avec vous » dit-elle à chaque tube. C’est que ses mélomanes voulaient s’éclater. Ils ne demandaient pas autre chose. Le grand maestro Mohamed Lessoued brillait de mille feux en faisant éclater son violon.

C’est grâce à cette aisance et à son goût de l’improvisation qu’il arrive facilement à Najet-Attia-enflamme-le-théâtre-de-Nabeul---01communiquer avec ses fans. Ce grand musicien a réussi ce soir à emballer le public. Une très belle performance. Sans oublier aussi la bonne prestation de tout son orchestre et surtout de ces deux fils de Sami Zoghlami. Un seul mot d’ordre : des rythmes endiablés à volonté, jusqu’à l’excès. Entourée d’une marée humaine reconnaissante, Najet se déchaîne et fascine. Elle entraîne son public dans une spirale musicale lorsqu’elle interpréta son dernier succès »Winou Winou » sur un fond de stambali . Parmi les festivaliers, c’est le délire dans les gradins. Najet a tenu à partager son succès avec la foule. On reprend en chœur. On tape des mains. C’est dire que l’ambiance n’envie rien aux meilleures scènes mondiales. En face, ses fans n’ont d’yeux que pour elle. La chanteuse est émue. La star se laisse parfois bercer par les notes douces qui fusent, le tout sur un fond bleu nuit et lumière tamisée. Moment de pur romantisme ! Le théâtre s’échauffe de nouveau avec d’autres succès. Un vrai régal pour tous ses fans qui n’ont pas voulu quitter la scène après deux heures d’éclatement et de sensations fortes.
Kamel Bouaouina
Photos Berrazagua

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here