samedi, mars 6, 2021

OPEP

Opep: La demande de pétrole pourrait stagner après 2030

La demande mondiale de pétrole pourrait stagner à partir de la fin de la décennie 2030, estime l’Opep dans ses nouvelles prévisions publiées jeudi, qui intègrent un effet durable de la crise du coronavirus sur l’économie et les habitudes...

L’Opep et ses alliés ont décidé de baisser la production de 9,7 millions de barils par jour pendant deux mois

L'Opep et ses alliés ont décidé de baisser la production de 9,7 millions de barils par jour pendant deux mois, du 1er mai au 30 juin. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés ont annoncé dimanche soir...

Pétrole: le baril progresse à 62 dollars

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a débuté la semaine à 62,00 dollars, selon les données de l'Organisation publiées mardi sur son site web. Le prix...

Opep: prolongation de la réduction de production et adoption d’une charte de coopération

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont décidé mardi à Vienne d'étendre leur accord de réduction de la production pour une durée de 9 mois à partir du 1er juillet tout en adoptant une charte de coopération, selon...

Baisse de la production pétrolière américaine : l’OPPE et ses alliés se frottent les mains

La production parolière américaine est en nette repli ces derniers mois. Ce qui devrait encore faire progresser le prix du baril durant les prochains mois, selon les observateurs. D’ailleurs, la baisse de l’activité de forage aux États-Unis a été suffisante...

Algérie : L’Opep doit reconduire la baisse de sa production au 2e semestre pour soutenir les prix

Les prix de pétrole pourraient rester au plus bas pour longtemps, en évoluant autour de 55 dollars le baril cette année si l’Opep ne maintient pas ses engagements de réduction de production pour toute l’année 2019, a indiqué mercredi un haut responsable de la banque d’affaires américaine, JP Morgan.

Opep-non Opep : accord sur une baisse de l’offre pour enrayer la chute des cours

Cet objectif, attendu fébrilement par les marchés, sera réparti à hauteur de 800.000 barils quotidiens pour les quatorze pays de l'Opep et de 400.000 pour ses dix partenaires dont la Russie, a précisé l'organisation lors d'une conférence de presse...

OPEP- pays non OPEP : l’Algérie souhaite reconduire septembre prochain l’accord de Vienne sur la réduction de l’offre pétrolière mondiale

L’Algérie milite pour le maintien du plafonnement de la production mondiale du pétrole. Cette conviction a été rappelée jeudi par le PDG de la compagnie pétrolière nationale Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, lors de son déplacement dans la ville portuaire de Bejaia, située à 200 km à l’est d’Alger.

PAYS DU GOLFE : La hausse des recettes pétrolières a diminué le besoin immédiat d’ajustement budgétaire

Les perspectives pour les pays du GCC se sont améliorées grâce à la reprise partielle des cours du pétrole. Le rebond des recettes provenant des exportations d’hydrocarbures rend en effet le besoin d’ajustement budgétaire moins urgent que lorsque les cours du pétrole s’étaient effondrés en 2015-2016.

Pétrole : L’Algérie mettra sur le marché international un volume supplémentaire de 26.000 b/j à partir du mois d’Aout

Ainsi, l’Algérie portera sa production globale à 1.106.000 barils par jour. Cette annoncé a été faite, hier, mardi, par le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, à l’occasion de la conférence de presse tenue à Alger en marge d’une réunion avec les directeurs de distribution d’électricité.
- Advertisement -

Latest News

Allemagne: Hausse plus forte que prévu des commandes à l’industrie en janvier

Les commandes à l'industrie allemande ont augmenté deux fois plus que prévu en janvier, la forte demande étrangère ayant...
- Advertisement -