La Société libyenne des investissements africains obtient un jugement favorable

La Société libyenne des investissements africains – après plusieurs années de conflits et de divergences entre les parties se disputant devant les tribunaux libyens, la légalité de représentation de la Société libyenne des investissements africains qui gère, entre autres, l’Hôtel LAICO (ex-Abou Nawas – Tunis), l’affaire vient de connaître, enfin, son épilogue et son dénouement.

En effet, le Tribunal de première instance du Nord de Tripoli a rendu son verdict en date du 9 août 2017, un jugement qualifié de définitif tranchant quant à la véracité et la légalité du registre commercial relatif à la Société libyenne des investissements africains sous le numéro : 22188. Ce qui stipule les dispositions suivantes :

  • Président du Conseil d’administration de la Société et son représentant légal : Docteur Salah Khelifa Awadh
  • Le directeur général : M. Mehdi Salem Chakouna.

Ce jugement constitue, à n’en point douter, un pas positif et important qui va contribuer à remettre de l’ordre dans la gestion de ladite Société en vue d’un retour à la normale du cours de ses activités et d’une levée des obstacles et des difficultés par lesquelles passent les différentes sociétés relevant de la Société libyenne des investissements africains aussi bien en Tunisie que dans les autres pays africains, en général.

Ce dénouement judiciaire de l’affaire devrait, également, contribuer, notamment, à la reprise des activités de l’Hôtel LAICO, jadis fleuron du secteur de l’hôtellerie en Tunisie, de par son site, son standing et la qualité de ses services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici