La ministre du Tourisme, Selma Elloumi-Rekik, a effectué une visite de travail qui l’a conduite à Pékin et Shanghai afin de prospecter le terrain et signer des conventions avec les autorités locales. Ce marché est très porteur pour la Tunisie. Le marché chinois affiche une progression constante du PIB depuis 20 ans avec une augmentation du pouvoir d’achat conséquente, grâce notamment à la forte urbanisation, l’élévation des revenus et l’assouplissement des restrictions sur les voyages à l’étranger, qui ont amené une forte progression du nombre de déplacements internationaux des Chinois passant ainsi de 10 millions en 2000 à 83 millions en 2014. Les dépenses des touristes chinois à l’étranger se sont aussi pratiquement multipliées par huit depuis l’année 2000.

Accompagnée des présidents des deux fédérations professionnelles, FTH et FTAV, ainsi que d’un cadre de Tunisair, la ministre a, tout d’abord, rencontré le ministre chinois du Tourisme avec lequel il a été question de formation, d’investissements et de flux touristiques.

La ministre a rencontré les tour-opérateurs chinois les plus importants et parlé des moyens de développer des circuits combinés avec l’Europe et la Tunisie dans une première étape, ensuite des circuits propres à la destination.

Sachant que les flux touristiques en provenance de ce marché restent actuellement faibles avec 5600 arrivées à fin 2014. Ce faible flux est dû essentiellement, aux modalités rigoureuses d’octroi de visa au profit des ressortissants chinois et à l’absence de lignes aériennes directes entre la Tunisie et la Chine.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here