Dans un communiqué publié par son parti Ettakatol, le candidat à l’élection présidentielle 2014, Mustapha Ben Jaafar, a démenti avoir reçu une assignation pour le remboursement des fonds publics correspondant au financement public de sa campagne présidentielle. Mustapha Ben Jaafar affirme avoir conclu un accord portant sur un échéancier de remboursement du montant du financement public et qu’il a effectivement payé un total de 20.000 dinars sur un total de 39.628 dinars.
Le candidat Ben Jaafar reproche au rapport de la Cour des Comptes d’avoir passé sous silence le rôle de certains médias dans la promotion d’un candidat particulier au cours de cette élection présidentielle, du rôle des financements douteux d’hommes d’affaires corrompus à certains candidats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici