Bourse de New York: Le Dow Jones signe un nouveau record à Wall Street

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé mardi, le Dow Jones étant porté vers un nouveau record par l’espoir de mesures massives de soutien à l’économie américaine, qui bénéficie aux secteurs cycliques, tandis que les valeurs technologiques étaient en retrait.

L’indice Dow Jones a gagné 62,17 points, soit 0,20%, à 31.522,75.

Le S&P-500, plus large, est pratiquement inchangé, en recul de 2,26 point, soit -0,06%, à 3 932,57.932,48.

Le Nasdaq Composite a perdu de son côté 47,98 points (-0,34%) à 14.047,50 points.

Après un week-end prolongé pour cause de Presidents Day lundi, Wall Street a conservé dans l’ensemble un élan positif sur fond de progrès des campagnes de vaccination contre le coronavirus et de perspective d’un plan de soutien budgétaire massif aux Etats-Unis.

En attendant de prendre connaissance mercredi des « minutes » de la Réserve fédérale, les investisseurs sont aussi rassurés par la promesse des banques centrales de demeurer accommodantes.

Alimentant les espoirs sur la conjoncture, James Bullard, le président de la Réserve fédérale de Saint Louis, a déclaré que la croissance des Etats-Unis pourrait dépasser celle de la Chine cette année.

L’unique statistique du jour aux Etats-Unis a aussi été positive: l’indice de l’activité manufacturière dans la région de New York a augmenté bien plus que prévu en février, à 12,1 contre 3,5 le mois précédent et 6,0 pour le consensus.

L’indice bancaire S&P 500 a gagné plus de 3% alors que le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans a atteint son plus haut niveau depuis février 2020.

Les valeurs liées aux cryptomonnaies Silvergate Capital, Marathon Patent et Riot Blockchain ont bondi de 9 à 21% grâce au nouveau record du bitcoin, qui a brièvement franchi mardi la barre des 50.000 dollars pour la première fois.

Exxon Mobil et Chevron ont pris respectivement 1,6% et 1,8% dans le sillage des cours du brut américain à la suite d’une vague de froid au Texas qui a mis plusieurs puits et raffineries à l’arrêt, dont celle de Total. à Port Arthur.

- Advertisement -

Articles récents

A lire également