Affaire des déchets importés d’Italie: Mechichi s’engage à respecter le processus judiciaire

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a souligné, mardi, son engagement à respecter tout le processus judiciaire, ainsi que toutes les décisions qui seront annoncées dans le cadre de l’affaire des déchets importés d’Italie.

S’exprimant lors d’une visite inopinée au port de Sousse, il a ajouté que son gouvernement n’envisage en aucun cas de s’ingérer dans les affaires de la justice, notamment, dans cette affaire.

Mechichi a rappelé que l’affaire est entre les mains de la justice qui a ordonné la saisie de 282 conteneurs à l’intérieur du port de Sousse jusqu’à l’achèvement de l’enquête . Il a souligné que le gouvernement qui veille à respecter les conventions internationales qui régissent l’importation et l’exportation des déchets, acceptera les décisions de la justice qui ne manqueront pas de confirmer le droit de la Tunisie de renvoyer les conteneurs de déchets à leurs expéditeurs.

A rappeler que la société tunisienne totalement exportatrice « SOREPLAST » a conclu récemment un accord avec une société italienne  » SRA Compania « pour importer des déchets. Après l’arrivée au port de Sousse de 282 conteneurs de déchets en provenance d’Italie comme étant des « déchets plastiques à recycler , les investigations ont dévoilé qu’il s’agissait de déchets ménagers.

L’importation de déchets est interdite conformément aux conventions internationales signées par la Tunisie dont la Convention de Bale sur le contrôle des mouvements transfrontaliers des déchets dangereux et de leur élimination et la Convention de Bamako sur l’interdiction d’importer en Afrique des déchets dangereux et sur le contrôle des mouvements transfrontaliers et la gestion des déchets dangereux produits en Afrique.

Articles récents

A lire également