L’entreprise italienne SNAM veut investir en Tunisie

Le Chef du gouvernement se dit attaché à garantir un climat des affaires favorable aux entreprises italiennes, affirmant que les investissements italiens dans les énergies propres, notamment l’hydrogène vert, aideront la Tunisie à atteindre une autosuffisance énergétique.

Le président-directeur général de l’entreprise italienne de transport de gaz naturel SNAM, Marco Alverà, a déclaré avoir discuté avec le gouvernement tunisien des représentants de la Steg et quelques investisseurs de la possibilité d’investir dans le gaz naturel et les énergies propres. Dans une déclaration aux médias, à l’issue d’une rencontre tenue avec le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi, au siège de la Kasbah, Marco Alverà a mentionné la possibilité de former des chercheurs et des étudiants dans ce domaine. Lors de cette rencontre, l’ambassadeur italien en Tunisie, Lorenzo Fanara, a estimé que la Tunisie reste un « partenaire stratégique « dans le domaine énergétique soulignant la volonté de l’Italie de développer ses investissements dans le pays, selon un communiqué publié par la présidence du gouvernement. De son côté, le Chef du gouvernement s’est dit attaché à garantir un climat des affaires favorable aux entreprises italiennes, affirmant que les investissements italiens dans les énergies propres, notamment l’hydrogène vert, aideront la Tunisie à atteindre une autosuffisance énergétique.

Selon la présidence du gouvernement, SNAM est la première entreprise spécialisée dans la production de l’hydrogène vert dans le monde, précisant qu’elle compte créer un pôle industriel en Tunisie qui lui permettra de distribuer son produit dans toute l’Europe.

Articles récents

A lire également