La Banque de l’Habitat s’implique pour l’émergence des médias et la démocratie


Quels rapports entre médias, institutions et pouvoir sous la République et quel rôle des médias au service de la démocratie ? Tel est le thème de la deuxième soirée des Nuits de la République organisées avec le soutien de la Banque de l’Habitat (BH), en faveur du lancement du livre « Que vive la République ! Tunisie 1957-2017 ». Outre une exposition documentaire, des rencontres-débats sont en effet organisées à cette occasion, du 2 au 6 juin 2018, à Dar Chedlia, dans la Médina de Tunis. En qualité de Banque républicaine, la BH témoigne par ce mécénat culturel son engagement à préserver la mémoire nationale et promouvoir le débat sur les valeurs de la République.

La question centrale des médias, fait partie de cinq thématiques essentielles mises en discussion autour du livre. Il s’agit en effet d’explorer tout-à-la fois le modèle économique et le mode de financement, l’indépendance, l’autorégulation, l‘éthique, les risques de récupération partisane et de dérapages populistes, la nécessité de faire face à la manipulation et au fake news et la liberté de la presse, à garantir et protéger. Le débat, modéré par Hichem Snoussi, membre de la Haïca, a réuni notamment Kamel Laabidi, ancien président de l’Instance nationale de la Communication (2011), Slaheddine Jourchi (journaliste et ancien dirigeant au sein de la LTDH), Zied Dabbar (Le Temps et SNJT), et Hamadi Lassoued (Nawat).

« Que vive la République ! Tunisie 1957-2017 » est un ouvrage collectif rédigé sous la direction de Kamel Jendoubi (ancien président de l’ISIE, ancien ministre) et publié par les éditions Alif. Le comité de rédaction comprend notamment Khemais Chammari, Hichem Abdessamad, Viviane Bettaieb et Mohamed-Salah Bettaieb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici