La Tunisie s’en sort plutôt bien

La banque centrale de Tunisie a fourni cette semaine un document à travers elle décline le bilan du commerce extérieur du pays durant le premier trimestre de l’année 2018. Dans ce document, les chiffres des 3 premiers mois de l’année en cours ont été comparés au premier trimestre 2015.

La banque centrale ne s’est pas limitée à la collecte des chiffres du commerce extérieur mais a fait également une analyse pertinente qui se repose sur les principaux faits saillants ayant marqué l’évolution des échanges commerciaux au cours du premier trimestre 2018. La mère des banques tunisiennes note, dans son rapport, « un Accroissement notable des exportations des secteurs des textiles, habillements et cuirs (+26,7%), des industries mécaniques et électriques (+26,6%) ainsi que celles des autres industries manufacturières (+26,9%).

La même banque a relevé la « Hausse des ventes du secteur de l’agriculture et des industries agroalimentaires (+89,4%) en lien avec l’affermissement des ventes d’huile d’olive qui ont porté sur une valeur de 777 MDT (contre 234 MDT au cours du premier trimestre de 201. Toutefois, la Banque, en analysant les chiffres relève à ce propos un «Accroissement notable des exportations des secteurs des textiles, habillements et cuirs (+26,7%), des industries mécaniques et électriques (+26,6%) ainsi que celles des autres industries manufacturières (+26,9%). Hausse des ventes du secteur de l’agriculture et des industries agroalimentaires (+89,4%) en lien avec l’affermissement des ventes d’huile d’olive qui ont porté sur une valeur de 777 MDT (contre 234 MDT au cours du premier trimestre de 2017.

Pour se faire un avis plus précis sur les échanges commerciaux avec le reste du monde, nous portons à votre connaissance ledit rapport de la banque centrale de Tunisie dont voici l’intégralité des chiffres et de l’analyse faite à ce propos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici