Tunisie : un grand coup de fouet donné aux réformes économiques pour conclure le prêt du fmi

Lancé ces dernières semaines par le gouvernement, le processus réformes économiques devrait se voir donner un sérieux coup de fouet prochainement sous la pression du FMI.

En effet, le 22 avril 2016, le ministre des finances, Slim Chaker, et celui du Développement de l’Investissement et de la Coopération Internationale, Yassine Brahim, doivent se rendre au siège du FMI, aux Etats-Unis pour conclure le prêt négocié par le gouvernement auprès du FMI.

D’ici là, l’ARP devra se pencher sur les projets de lois réformant les statuts de la Banque centrale de la Tunisie et les banques et établissements financiers, ainsi que le nouveau code de l’investissement. D’ailleurs, le dirigeant du Front populaire, Fathi Chamkhi, a affirmé que Slim Chaker a exigé que le texte réformant les statuts de la BCT doit absolument être conclu avant son départs aux Etats-Unis.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici