Huawei va investir 1 milliard de dollars pour développer des technologies de conduite intelligente

Huawei Technologies Co a annoncé le 12 avril qu’elle investirait 1 milliard de dollars dans la recherche et le développement de technologies de conduite intelligente cette année, y compris les logiciels et les composants de voitures intelligentes, alors que le géant chinois de la technologie cherche de nouveaux points de croissance pour l’avenir malgré les restrictions du gouvernement américain.

Xu Zhijun, vice-président de Huawei, a déclaré que le secteur automobile sera le secteur le plus perturbateur au cours de la prochaine décennie et qu’en augmentant les investissements dans les composants pour véhicules intelligents, en particulier les technologies de conduite autonome, Huawei sera en mesure d’aider les constructeurs automobiles à mieux adopter la connectivité et l’intelligence.

Toutefois, a répété M. Xu, Huawei ne fabriquera pas de voitures elle-même, une décision prudente qu’elle a prise après des années de réflexion. Bien que des rivaux tels que Xiaomi Corp se soient lancés dans le secteur de la construction automobile, Huawei a décidé de rester à l’écart de la fabrication. Au lieu de cela, l’entreprise est déterminée à développer « un conducteur du futur », à savoir des technologies de conduite autonome, pour les constructeurs automobiles.

Selon M. Xu, c’est le meilleur moyen de tirer parti de la force de Huawei dans les technologies de l’information et de la communication et d’aider les constructeurs automobiles à fabriquer de meilleures voitures.

Huawei, par exemple, s’associe désormais au constructeur automobile BAIC Group, basé à Beijing, pour développer conjointement des voitures pour la marque de voitures électriques haut de gamme Arcfox.

M. Xu a également noté que les restrictions du gouvernement américain sur Huawei ont déclenché une vague de panique parmi les entreprises, en particulier les entreprises technologiques chinoises, qui cherchent à s’approvisionner en produits semi-conducteurs. Cette panique, a-t-il ajouté, aggrave la pénurie mondiale de puces et affecte le secteur mondial de l’automobile, les smartphones, les ordinateurs personnels et d’autres entreprises.

Il estime que davantage d’efforts seront consentis pour renforcer les capacités logicielles de Huawei, notamment les activités d’informatique en nuage, cette année, alors que le géant chinois de la technologie vise à optimiser les portefeuilles commerciaux pour renforcer la résilience. L’année dernière, l’activité d’informatique en nuage de Huawei a augmenté de 168% d’une année sur l’autre, le leader de la croissance parmi les sociétés du groupe. Mais Huawei Cloud a toujours pris du retard sur les leaders du marché tels qu’Alibaba Cloud, l’unité d’informatique en nuage du géant du commerce électronique Alibaba Group.

Enfin, a annoncé M. Xu, Huawei investira également davantage dans des secteurs telles que les écrans optiques, les technologies de réalité augmentée, la détection par fibre et d’autres domaines moins dépendants des techniques avancées de fabrication de semi-conducteurs.

Articles récents

A lire également