La Bourse de New York a fini en ordre dispersé dans l’attente d’indicateurs

Date:

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mardi, après une pause de trois jours due à la fête nationale américaine, alors que les investisseurs, préoccupés par la trajectoire de la croissance de l’économie américaine, ont choisi la prudence en amont de la publication de données économiques cette semaine.

L’indice Dow Jones a cédé 0,42%, ou 129,44 points, à 30.967,82 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 6,06 points, soit 0,16%, à 3.831,39 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 194,39 points (1,75%) à 11.322,24 points.

Depuis le début de l’année, Wall Street fait face à une pression incessante dans un contexte de flambée de l’inflation, de problèmes dans les chaînes d’approvisionnement et de guerre en Ukraine.

Le S&P-500 a terminé le premier semestre avec le plus fort déclin sur cette période depuis 1970, en marge du resserrement de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Les investisseurs attendent la publication, mercredi, du compte-rendu de la réunion de juin de la Fed, dans l’attente d’une vraisemblable nouvelle hausse des taux d’intérêt de 75 points de base ce mois-ci.

Par ailleurs, les traders surveillent les données économiques, avec un rapport mensuel attendu vendredi sur le marché du travail aux Etats-Unis, ainsi que les commentaires des entreprises en amont de la saison des résultats trimestriels, pour trouver tout signe lié à l’inflation et au ralentissement de la croissance économique.

Des données publiées dans la journée montrent que les nouvelles commandes à l’industrie américaine ont progressé plus qu’attendu en mai, indiquant que la demande est restée forte en dépit des mesures de la Fed.

« Nous ne pensons pas que nous allons connaître une récession importante » aux Etats-Unis, a déclaré Jay Hatfield, fondateur et directeur général d’Infrastructure Capital Management, à New York.

Huit des onze principaux secteurs du S&P-500 ont décliné, dont celui de l’énergie qui a plongé à un plus bas de cinq mois alors que les craintes d’une récession ont assombri les perspectives pour la demande de pétrole.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

OPPO Reno7 : L’Expert du portrait qui capture vos différentes personnalités

En tant que première série de smartphones à se spécialiser dans la photographie de portrait, la série Reno d’OPPO a ouvert la voie à une nouvelle génération de portrait intelligent à l’aide d’une technologie révolutionnaire et des algorithmes d'intelligence artificielle.

A lire également
A lire également

L’Opep+ décide de prolonger les baisses de production de pétrole

En pleine incertitude quant à la demande future et sous l’impulsion de l’Arabie saoudite et de la Russie, plusieurs pays membres de l’Opep+ ont annoncé dimanche 3 mars prolonger la réduction de leur production de pétrole jusqu'à la fin du deuxième trimestre 2024.

Le bitcoin dépasse la barre des 60.000 dollars

Le bitcoin a franchi mercredi le seuil des 60.000 dollars, une première en plus de deux ans, sur fond d'afflux de capitaux dans les nouveaux ETF adossés à la plus célèbre des cryptomonnaies.

La croissance de l’économie américaine du T4 révisée à 3,2% en rythme annualisé

La croissance de l'économie américaine au quatrième trimestre a été un peu moins forte qu'initialement prévu, montre la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) publiée mercredi par le département du Commerce.

Etats-Unis: La Fed s’inquiète de baisser les taux prématurément-« minutes »

La plupart des responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont exprimé en janvier leur préoccupation à l'égard du risque de baisser prématurément les taux d'intérêt, s'interrogeant sur la durée pendant laquelle les coûts d'emprunt devaient rester élevés, montrent les "minutes" publiées mercredi.

Banque mondiale : Les pays en développement devront croître « plus vite » pour rembourser leur dette

Les pays en développement vont devoir stimuler leur croissance plus rapidement pour faire face à la hausse des coûts d'emprunts, a mis en garde la Banque mondiale.

Nvidia devient le titre le plus négocié à Wall Street, devant Tesla

Nvidia est devenue l'action la plus échangée à la Bourse de New York, détrônant Tesla alors que les investisseurs renforcent leurs paris liés à l'intelligence artificielle (IA).

Etats-Unis: Croissance plus importante que prévu des prix à la production en janvier

La croissance des prix à la production (PPI) aux Etats-Unis a augmenté sur un an en janvier à un rythme plus important que prévu, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Travail.

Pétrole: L’Opep juge les perspectives à long terme solides

La décision de l'Arabie saoudite de suspendre ses projets d'expansion de ses capacités en matière de production de pétrole ne doit pas être interprétée comme les prémices d'une baisse de la demande de brut, a déclaré mardi le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).