La TRANSTU va acquérir 18 rames automotrices pour la ligne TGM, en 2020

La Société des Transports de Tunis (TRANSTU) s’apprête à lancer, en 2017, un appel d’offres pour l’acquisition de 18 rames automotrices pour la ligne TGM, en 2020, d’un cout total de 150 MD (millions de dinars tunisiens), a déclaré à l’agence TAP, le président directeur général de la société, Salah Belaid. Cet achat de rames vise à renouveler le matériel roulant, vieux de 40 ans, a-t-il précisé, mardi, lors d’un déplacement à la station Tunis-Marine.

Les travaux de renouvellement de la voie ferrée de la ligne TGM (Tunis-Goulette-Marsa), qui ont duré 4 ans, ont été parachevés et les voyages des trains sur les deux voies ont été repris, depuis le 13 décembre 2016, a tenu à préciser le responsable, rappelant que la société s’est fortement opposée à l’idée de convertir la ligne TGM en ligne de métro léger et a opté pour la restauration de la ligne ferroviaire existante.

Le secrétaire d’État auprès du ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, qui a fait le déplacement, mardi, à la station Tunis-Marine, (avenue Habib-Bourguiba), pour examiner les conditions dans lesquelles se déroule la reprise de la circulation sur les deux voies, s’est félicité de la reprise du trafic sur cette ligne, affirmant que «l’aboutissement d’un projet est toujours un évènement heureux qui redonne espoir aux citoyens ».

« L’amélioration de l’infrastructure ferroviaire permettra aussi d’optimiser la sécurité des passagers et de rétrécir l’intervalle entre les dessertes (sans avoir recours au renfort autobus) à seulement 9 minutes contre une intervalle allant de 25 à 40 minutes durant la période des travaux ».

La nouvelle programmation des voyages prévoit, ainsi, des Fréquences Service Semaine /Heures de pointe de 9 min (Tunis-Carthage Présidence) et de 18 min (Carthage Présidence-La Marsa Plage). Les Fréquences Service Semaine /Heures creuses seront de 18 min (Tunis-La Marsa Plage). La Fréquence Service Dimanche sera de 24 mn pendant toute la journée.

Ben Ahmed a souligné 18 kilomètres de la voie ferrée ont été rénovés dans le cadre de ce projet d’un cout total estimé à 45 MD. Le projet a aussi porté sur la réhabilitation des stations, la rénovation des stations d’alimentation électriques, l’amélioration de la signalisation, l’enrochement des berges du lac. « Le dernier projet de réhabilitation de cette envergure, a eu lieu en 1978 », a-t-il dit.

La ligne ferroviaire TGM, vieille de 145 ans, revêt une importance particulière aussi bien sur le plan économique que culturel, touristique et historique, estime le secrétaire d’Etat. «Des touristes viennent souvent prendre le train pour explorer cette ligne. Il s’agit d’un patrimoine qu’il faut préserver et valoriser» a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici