Tunisie : les investissements étrangers ont chuté de 9,4% en 2016

Les investissements étrangers au cours de 2016 se sont inscrits en baisse par rapport à 2015. Ils ont atteint 2,14 milliards de dinars en 2016 soit 9,4% de moins qu’un an plus tôt. Certains secteurs sont davantage touchés que d’autres.

Selon un bilan publié le 16 février par l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA), les investissements étrangers ont mobilisé, toute catégorie confondue, pas moins de 2,14 milliards de dinars, soit une chute considérable de 9,4% par rapport à 2015.

Bien que les investissements étrangers y aient légèrement baissé en comparaison avec 2015 (-1%), le secteur énergétique a continué en 2016 à être productif. En effet, sur les 887,8 millions d’euros il prend une place importante de 8,2 millions.

Il est suivi de près par le secteur industriel, qui a fait un bond considérable de 40,4% avec 6,8 millions d’euros. Le secteur tertiaire, celui des services vienne ensuite avec 2,4 millions d’euros.

L’agriculture clôture la tête de classement avec ses 2,4 millions de dinars. Selon ce bilan, les investissements directs (IDE) ont légèrement progressé (une hausse de 4,6%, soit 2,0572 milliards de dinars).

Les secteurs en difficulté, tandis que les investissements de portefeuille ont connu une chute libre baissant de 78,1%. Les investissements étrangers dans le secteur des services, selon l’agence, sont demeurés très faibles,une baisse drastique de 33,2% par rapport à 2015. Seul le secteur agricole, en depis de ses faibles recettes, a enregistré une hausse de 123,4% par rapport l’année précédente.

Pour rappel, le départ du président Ben Ali, ajouté à la crise dans le secteur touristique, a plongé le pays dans de profondes difficultés. En 2015, selon le Fonds monétaire international (FMI), la croissance économique de la Tunisie n’a pas pu atteindre les 1%.

Le pays peine à attirer des investisseurs étrangers, malgré les efforts emis par les autorités gouvernementales. D’après les archives de la FIPA, au moins 500 entreprises étrangères ont quitté le pays depuis la chute de Ben Ali. Le sommet Tunisia 2020 a justement été créé pour relancer l’investissement en Tunisie.

Lors d’une conférence d’investisseurs organisé en novembre 2016 , des Etats, des investisseurs privés et des institutions financières multilatérales ont aussi promis d’injecter un montant global de 14,8 milliards de dollars dans l’économie tunisienne sous forme d’investissements, de prêts et de dons; afin de relancer l’économie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici