Alimentation et Agriculture durables : La FAO organise des formations et des ateliers régionaux au Maroc

L’objectif étant de fournir aux cadres marocains des outils et compétences telles que la modélisation et le SIG (Systèmes d’Information Géographique) pour la planification, la gestion et le suivi des systèmes de CEP

« Rendre l’agriculture, la foresterie et les pêches plus productives et plus durables» est l’un des objectifs principaux de la FAO.  Lancée en 2015, l’Initiative SFA (Sustainable Food and Agriculture) a été développée pour une Alimentation et une Agriculture dans 3 pays pilotes : le Maroc, le Rwanda et le Bangladesh.

L’atelier d’aujourd’hui est organisé, en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, L’Office National de l’Électricité et de l’Eau potable, le Haut-Commissariat au Plan, l’Agence Nationale pour le Développement des Zonnes Oasiennes et de l’Arganier, les Départements de l’Eau et celui de l’Environnement pour valider l’étude diagnostic sur la durabilité de l’agriculture au Maroc. A l’occasion de cet évènement, les participants vont débattre les résultats de l’étude diagnostic relative à une vision commune pour une alimentation et une agriculture durables au Maroc. Des propositions viendront compléter les décisions et les recommandations proposées ainsi que les actions prioritaires qui doivent être élaborées dans le cadre de cette initiative.

Les discussions porteront notamment sur l’identification des principaux enjeux de durabilité dans le secteur de l’alimentation et de l’agriculture ; la promotion du dialogue entre parties prenantes nationales afin d’encourager une vision commune pour une agriculture durable ; l’identification des priorités d’actions capables à mettre en œuvre des initiatives, des programmes ou des projets qui abordent des domaines prioritaires.

Selon Monsieur Michael George Hage, le Représentant de la FAO au Maroc « les actions à mener devraient permettre d’identifier et de prioriser dans le cadre d’un processus participatif les problématiques de durabilité et développer des initiatives pertinentes pour contribuer à l’amélioration de la durabilité des systèmes agricole et alimentaire des pays pilotes ».

Pour la mise en œuvre de cette approche au Maroc, un groupe de travail multidisciplinaire qui endosse le rôle de comité de pilotage de cette initiative a été constitué au niveau national. A cet effet, plusieurs ateliers ont été organisés au cours de l’année 2015 réunissant les partenaires des administrations publiques, des services techniques et financiers du secteur de développement, des instituts nationaux de recherche, des ONG, des OPA (Organisations Professionnelles Agricoles) ainsi que les médias pour valider les priorités identifiées dans le cadre de l’initiative. Un rapport national sur le « Diagnostic préliminaire de la durabilité de l’agriculture au Maroc » a été réalisé et diffusé auprès des institutions concernées qui vient enrichir les discussions d’aujourd’hui.

Un atelier régional sera organisé demain le 18 janvier à Agadir pour lancer un diagnostic régional sur les enjeux de durabilité de l’alimentation et de l’agriculture. Une 2ème étape du même exercice effectuée au niveau de la  Région Souss Massa avec des scénarios de durabilité et des dialogues intersectoriels autour des enjeux prioritaires qui vont contribuer à la préparation des plans de développement régionaux (PDR). Participeront à cet atelier tous les partenaires concernés par la thématique (Le Conseil régional de Souss Massa, la Direction Régionale de l’Agriculture, les départements de la Pêche, Eaux et Forêts, Eau, Environnement, la chambre d’agriculture, les fédérations des AUEA, les ONG, les OP, etc).

Dans le même contexte, une cérémonie de remise des attestations aux participants à la formation sur la Collecte des Eaux Pluviales (CEP) est prévue pendant l’atelier de Rabat en présence du Représentant de la FAO au Maroc et d’autres hauts fonctionnaires et partenaires. Cette formation a eu lieu en Novembre 2016 dans le cadre du projet FAO- « Renforcement de l’efficience et de la productivité de l’eau à usage agricole en Afrique et dans le Monde ». L’objectif étant de fournir aux cadres marocains des outils et compétences telles que la modélisation et le SIG (Systèmes d’Information Géographique) pour la planification, la gestion et le suivi des systèmes de CEP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here