samedi, janvier 16, 2021

L’usine de Relizane joue un rôle moteur : le Groupe Volkswagen confie les clefs à Seat pour grappiller de nouvelles parts de marché en Afrique du Nord

Mahmoud CHAAL

Dans la même catégorie

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Porsche Middle East and Africa signe son meilleur troisième trimestre sur ces 5 dernières années

Fort d’une solide croissance de 5 %, Porsche Middle East and Africa FZE (PME) n’a jamais réalisé un si...

Tourisme : Le groupe Radisson Hotel s’apprête à faire sa première entrée dans la capitale Tunis

Radisson Hotel, l’un des groupes hôteliers les plus importants au monde, ambitionne de poursuivre son développement et d’accélérer sa...

En effet, SEAT est désignée pour diriger l’expansion du Groupe Volkswagen en Afrique du Nord. Cette décision a été prise pour permettre au Groupe de décentraliser sa structure territoriale pour gagner en rapidité et en efficacité. Ce qui permet à SEAT, issue du Groupe allemand, de désormais piloter sa croissance en Afrique du Nord. La société espagnole devra maintenant, selon un communiqué du constructeur, commencer à coordonner la stratégie du Groupe et des marques sur site dans la région, identifier les synergies et favoriser les partenariats avec d’autres entreprises.

Cette stratégie s’inscrit dans la stratégie du groupe Volkswagen de décentraliser son organisation dans le but de gagner en rapidité et en efficacité.

Le président de SEAT, Luca de Meo, a souligné que « le groupe Volkswagen a fait confiance à SEAT pour être le leader en Afrique du Nord après le succès remporté en Algérie avec l’usine d’assemblage de Relizane, qui fonctionne actuellement à pleine capacité.

Diriger la stratégie du Groupe dans un marché émerge tel que l’Afrique du Nord est une grande responsabilité, et nous sommes pleinement engagés à y parvenir ».
L’Afrique du Nord est l’une des régions clés de la stratégie de mondialisation de SEAT. L’objectif de l’entreprise est d’accroître sa présence internationale en dehors de l’Europe et de renforcer sa présence sur les cinq continents.

L’Algérie joue un rôle essentiel dans cette stratégie car c’est un marché mondial avec l’un des volumes de ventes les plus élevés de SEAT en 2018, avec l’Allemagne, l’Espagne, le Royaume-Uni et la France, et le pays avec le plus grand nombre de livraisons.

10 700 véhicules vendus de janvier à mai, comparativement à 1 000 durant la même période l’année précédente.

En outre, SEAT a une empreinte solide dans d’autres pays de la région, tels que le Maroc et la Tunisie. L’usine de Relizane, pilier de SEAT en Afrique du Nord.
Le Groupe Volkswagen et SOVAC, importateur du Groupe en Algérie, ont inauguré une usine d’assemblage multimarque en juillet 2017 dans la ville de Relizane, à 280 kilomètres au sud-ouest d’Alger. SEAT a mené ce projet depuis le début, et maintenant sa responsabilité s’est étendue à toute la région.

Le déploiement de l’usine de Relizane a entraîné une forte augmentation des ventes de SEAT cette année en Algérie, grâce à l’assemblage de la nouvelle génération d’Ibiza. En outre, la marque a également commencé à vendre son crossover Arona et prochainement la SEAT Leon sur le marché algérien. Les trois modèles sont fabriqués à Martorell et l’assemblage final a lieu à Relizane.

Par ailleurs, l’une des missions de SEAT est de contribuer à la création d’un réseau de fournisseurs pour l’industrie automobile en Algérie, dans le but de développer et d’assembler de nouveaux modèles dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Tunisie – L’année 2020, La balance alimentaire déficitaire de 859,4 MD

En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une hausse de 14,1%, alors que les importations ont baissé...

Dans la même catégorie